FORUM FERMÉ.

Partagez | 

Rencontre providentielle [Alice Kane]

Alyss Scarlet
HybridHybrid
(#MessageSujet: Rencontre providentielle [Alice Kane]   Mar 9 Sep - 17:38


Rencontre providentielle
Ft Alice







Je m'ennuyais... Il n'y avait pas pire qu'une journée sans client. Du coup je l'avais passé à fumer des spliffs ou encore à regarder Hayden tatouer les clients. Mais j'étais aussi derrière la caisse, fallais pas abuser non plus. Malgré tout la journée était enfin finie. J'allais rentrer lorsque mon patron me dit de venir dans l'arrière salle.

Je le suivais et là il s'installa devant la table en verre pour y déposer de la poudre blanche. Je souris, c'est vrai qu'un petit rail ne me ferai pas de mal. Au moins je n'entendrai plus sa voix dans ma tête. Elle n'avait pas arrêté de me parler aujourd'hui et ça m'avait vraiment gonflé...

Hayden s'en était surement rendu compte et il savait que a cocaïne m'apaisait. Il faut combattre le mal par le mal me dis-je... Et puis cette drogue avait un effet bizarre sur moi autre le fait que je ne sois pas fatiguée, ni ne ressente le besoin de manger, il apaisait Lucy. Du moins je n'arrivais plus à l'entendre.

Après mon rail de coca' je me relevais et m'installais quelques secondes sur le canapé pour que a drogue puisse faire effet. J'entendais parler Hayden de tout et de rien pendant qu'il prenait à so tour son rail.

Personnellement je ne pensais pas que mon patron serait un drogué comme moi mais dans un sens ça me plaisait... Je rouvris mes yeux d'un coup et sautais pour me remettre debout. Je fis la bise à mon patron et lui retirai la poudre blanche qui lui restait sous le nez avec un petit sourire puis partis dans la rue.

La prochaine étape était de rentrer chez moi mais avant j'allais peut être me boire un café. Oui c'est aussi un excitant mais j'adorai ça. Péter la forme... C'était un de mes trait de caractère. Je sautais toujours partout sinon vous pouviez être sûrs que j'étais en phase dépressive.

J'allais donc m'installer à un café pour me prendre à boire. Le serveur arrva bien vite et je n'eus pas à attendre mon café. Je m'allumais donc une cigarette tout en le sirotant tranquillement. Je n'avais pas rand chose à faire en rentrant chez moi alors autant en profiter un peu.

En plus de ça il faisait beau et chaud. J'aimais bien ce temps même si je préférai de loin l'orage et la pluie. Ce temps là était grisant... Voir ce que la terre pouvait faire pour se déchainer et exprimer sa colère était magnifique .

Je finis ensuite mon café et déposais de l'argent sur la table avec un pourboire. Après tout le serveur avait été gentil avec moi même s'il n'avait pas compris pourquoi je lui avais juste montrer le mot café sur la carte.

J'étais muette idiot et je suis sûre que tu ne comprends pas la langue des signes. En plus j'avais pas envie d'utiliser mon pouvoir, j'avais la flemme de parler aujourd'hui, je sais pas trop pourquoi...

Je quittais donc le café et marchais tranquillement en regardant le ciel et non devant moi. Erreur ! Je me cognais cotre quelqu'un et tombais cul par terre. Je me relevais en me frottant les fesses et en étant prête à hurler lorsque je la vis.

Une jeune fille des plus jolie. Le coup de foudre... Moi qui pensais ne jamais connaître ça... Je m'inclinais en guise d'excuse.

Pardonnez moi, je ne regardais pas où j'allais

Alice Kane
CivilCivil
(#MessageSujet: Re: Rencontre providentielle [Alice Kane]   Mar 9 Sep - 23:26

© Yamashita sur épicode

Accident de route
« On ne se rencontre qu’en se heurtant et chacun portant dans ses mains ses entrailles déchirées accuse l’autre qui ramasse les siennes.  »

feat. Alyss Scarlet


Une journée comme les autres, assez ennuyeuse quand on est toute seule. La vie au Lycée est difficile pour une étrangère surtout pour une fille comme Alice, une personne du genre insociable. La jeune vampire s'était depuis son arrivée à Crystalcove, intégré chez les humains sans montrer aucun signe surréaliste. Après tout, la brunette voulait surtout être tranquille et qu'on n'aille pas lui poser des questions sur ses origines. Les humains pouvaient être ennuyant surtout quand ils avaient peur d'une menace. La jeune Kane avait remarqué que cette cité semblait être différente des autres, à vrai dire, elle n'a jamais fait attention à ce qui l'entourait. Minerve voulait surtout qu'elle mène une vie ordinaire sans trop chercher de soucis, Bélial allait donc se comporter comme une humaine. Ce n'était pas quelque chose d'aiser pour un ex-assassin, elle avait toujours ses réflexes et ses envies. Cela allait être difficile de se comporter normalement du jour au lendemain, mais ça semblait tellement impossible. Si froide, si distante, ça déterminait tellement l'image que les gens se faisaient d'elle depuis son arrivée. Ses grands yeux rouges faisaient peur aux autres élèves et personne n'osait venir à elle pour lui parler. Certains se posaient des questions sur ce qu'elle était vraiment, mais sans preuve, difficile de juger une personne. Sa vie à l'école se résumait à lire un livre pendant les pauses et à regarder par la fenêtre pour tuer le temps.

Les cours de la journée, Alice les passa toujours seule même quand elle avait un voisin de table. Sans émotion, le regard vide et toujours à se demander pourquoi les gens la fuyaient comme cela. L'emploi du temps d'aujourd'hui pour la Kane, la matinée se résumait à deux heures d'anglais, des mathématiques avant d'aller manger. La vampirette alla toujours manger chez elle, mais sa demeure était tout le temps vide. Minerva et Allan semblaient tellement occupés, Alice se demandait bien ce qu'ils pouvaient faire. La jeune brunette semblait se débrouiller assez bien en cuisine, assez pour se faire de petits plats. L'après-midi passa assez lentement au début, il y avait eu deux heures de sport et ce n'était pas la tasse de thé. Bélial est une bonne sportive, mais elle se rendait mauvaise pour ne pas trop se faire remarquer par les autres. Après tout, ils n'étaient pas très sociables envers elle et vice-versa. Le sport se déroula dans une salle pour les filles et à l'extérieur pour les garçons, les étudiantes avaient handball et les étudiants, du football américain. Se faire passer pour quelqu'un de faible et de nulle en sport, cela ennuyait encore plus l'adolescente. Ça ne se voyait pas sur son visage, elle se contenta juste de les observer jusqu'à la fin du cours. Après le cours sportif, une douche avant de partir pendant une heure de chimie et une autre de langue étrangère.

La fin de journée, le moment de liberté pour tous les étudiants dans le lycée. En particulier pour Alice, elle avait vraiment hâte de retourner chez elle. Évidemment, la sortie n'était pas aussi apaisante qu'elle l'aurait cru. Une bande de jeunes voulait l'embêter et l'humilier devant tout le monde, des crétins. Le cliché en Amérique, c'étaient les sportifs qui venaient persécuter la brune. Heureusement, la Kane prit les devants en s'enfuyant tout en empruntant des rues et des ruelles pour mieux les semer. Elle s'était inconsciemment dirigé vers le centre-ville, Alice se demandait même pourquoi elle les fuyait. Après tout, elle pourrait les attendre dans une rue sombre et peu fréquenter pour les tuer avec son pouvoir. Malheureusement, elle causera encore des soucis à Minerve et à Allan, du coup, autant courir à l'aveugle jusqu'à temps qu'ils en auront marre. Cette situation ne plaisait pas trop à la vampire, mais elle n'avait pas le choix que de respecter les ordres de ses deux aînés. En tournant dans une rue, elle se heurta à quelqu'un et tomba sur ses fesses. La brune ramassa ses bouquins avant de les remettre dans son sac. Soudain, elle entendit une voix féminine qui s'excusa auprès d'elle. Alice se tourna en sa direction, une femme ou plutôt une adolescente aux cheveux verts et avec un physique assez particulier. En la regardant au premier coup d'oeil, elle semblait avoir le même âge qu'elle. L'inconnue avait des piercings aux visages et une tenue originale. D'une petite voix, Alice lui répondit.

« Vous n'avez pas à vous excuser, c'est de ma faute... Je tournais dans cette rue pendant que je courais. Excusez-moi du dérangement. »

Alice la fixa longuement dans les yeux avant de passer à côté d'elle, après tout, elle s'était excusé sauf si la Verte avait encore besoin de lui parler.


Alyss Scarlet
HybridHybrid
(#MessageSujet: Re: Rencontre providentielle [Alice Kane]   Mer 10 Sep - 0:13


Rencontre providentielle
Ft Alice






« Vous n'avez pas à vous excuser, c'est de ma faute... Je tournais dans cette rue pendant que je courais. Excusez-moi du dérangement. »

Elle était vraiment jolie, en un sens j'étais ravie que nous nous soyons rentrer dedans. Elle avait des yeux peu communs et j'aimais beaucoup. Je la détaillais un peu plus, elle devait avoir mon âge où aux environs.

Je ne savais pas trop quoi lui dire. Je voulais bien m'excuser une fois de plus mais cela lui semblerait bizarre. Mon cerveau bouillonnait de lui poser pleins de questions pour apprendre d'avantage sur elle mais je me retins.

J'étais absorbée par ses yeux. Ils étaient hypnotique. Comme un lac de sang, c'était joli, très joli. Il fallait que je lui dise quelque chose mais quoi ? Je secouais la tête pour me ressaisir. Pouvait-on tomber amoureux si vite que cela ?

Il fallait croire que oui apparemment mais ce sentiment était bizarre. Je ne me sentais pas particulièrement bien et pourtant je sentis mes lèvres s'étirer en un petit sourire. Ca ne m'arrivait pas souvent de sourire, surtout aux inconnus.

Le seul à m'avoir vu sourire et rire vraiment était Hayden.

J'avais baissé les yeux quelques secondes mais les avais remonter aussitôt et la vis me regarder encore. Si je n'avais pas un minimum de tenue, je l'aurai embrassée immédiatement mais je me rétractais. A quoi pouvais-je penser ?

C'est lorsqu'elle passa à côté de moi que je me rendis compte que c'était ma dernière chance de la connaître. Et sans que je comprenne vraiment commet, mon corps bougea pour la rattraper par la main.

Je ne savais pas très bien comment elle allait le prendre mais je voulais tout de même tenter. C'est bien la première fois où j'aurai voulu l'aide de Lucy... Malheureusement la cocaïne que je venais de sniffer l'avait faite taire et ce pour je ne sais combien de temps.

J'écarquillais un peu les yeux et me voyais déjà en train de l'embrasser mais il ne fallait pas que je lui envois cette image sinon elle prendrait peur et repartirait surement en courant. Je me décidais donc à prendre la parole ou tout du moins faire comme si...

Je m'appelle Alyss et toi ?

Un peu basique comme question surtout que je ne savais même pas comment elle allait répondre. Ni comment elle allait prendre le fait que je l'ai agrippée. Je ne savais même plus quoi dire. J'étais bloquée mais il fallait que je reprenne la parole.

Ca te dirait qu'on aille boire un café toutes les deux ?


Je pense comme ça et parle comme ça
Elle me parle comme ça et vous parle comme ça


Alice Kane
CivilCivil
(#MessageSujet: Re: Rencontre providentielle [Alice Kane]   Lun 15 Sep - 19:55

© Yamashita sur épicode

Une invitation ?
« Un début à tout devant un verre »


feat. Alyss Scarlet


Fuir un endroit où les humains étaient totalement stupides et immatures pour s'en prendre à une nouvelle. D'après certaines personnes, cela s'appela du bizutage, une pratique des plus répandus dans le monde et surtout interdit par la loi à cause des conséquences. La jeune brunette avait été la cible d'étudiant pour ce genre de méthode, le cliché, des sportifs. Bien sûr, la vampire n'allait pas les laisser lui faire ce genre de traitement désagréable et elle avait préféré les fuir. Malheureusement pour la Kane, ils étaient plutôt tenaces et ils ne lâchaient pas l'affaire surtout pour faire les intéressants devant leur copine et les autres. Alice savait très bien que le lendemain, le groupe allait tenter de la choper dans un coin pour lui la maltraiter. À ce moment-là, Bélial n'allait pas du tout se laisser faire par ses humains débiles. Par m'égare, elle avait heurté quelqu'un lorsqu'elle avait tourné sur une autre rue. Une femme qui semblait ailleurs, la Verte s'excusa, mais la vampire répliqua aussitôt que ce n'était pas de la sienne. Kane s'excusa pour l'avoir fait tomber à terre avant de passer à côté d'elle en ayant l'intention de partir. Soudain, la belle inconnue attrapa la main de la manipulatrice du feu comme si elle avait l'intention de lui parler. Alice n'était pas du genre sociable surtout avec des étrangers, mais autant la laisser parler. Après tout, l'adolescente n'avait rien de spécial à faire ce soir, même pas une chasse à l'homme.

La Verte semblait bizarre surtout la façon de regarder la brune, Alice se posait des questions sur ses intentions envers elle. L'inconnue se disait s'appeler Alyss, un joli prénom et la prononciation étaient le même que son prénom. Peut-être qu'elle avait le même prénom, mais ça la dérangeait pas du tout. La femme ne lui lâchait pas la main, le regard se posa dessus, sa main dans celle d'Alyss. C'était la première fois qu'une personne autre que son frère ou sa soeur la touchait, c'était donc ça le contact "humain". On racontait que Crystalcove hébergeait des êtres surnaturels, les vampires tout comme Alice. Pour le moment, tout le monde semblait se ressembler et tous étaient humains selon son point de vue. La brune ne savait pas différencier, les humains et les vampires, il faut dire qu'elle n'a jamais rencontré d'autre suceur de sang. Un comportement bizarre de la part de son interlocutrice enfin, c'était déjà mieux que les étudiants qui la pourchassaient. Alyss semblait bloqué alors que la petite vampire ne lui avait pas répondu pour le moment. Ayant repris la parole, elle l'invita à aller boire à un bar. D'une petite voix tout en la regardant dans les yeux avec ses grands yeux rouges, Alice lui répondit tout simplement.

« Je m'appelle Alice Kane. Comment écris-tu ton prénom ? Et pour un café...d'accord, je n'ai rien à faire pour le moment »

Elle savait que ses types la cherchaient encore, du coup, il valait mieux pour elle de rester accompagner. Alyss ne lui avait pas encore lâché la main, mais ce n'était pas vraiment dérangeant. Cela ne faisait ni chaud ni froid pour Alice, elle resta indifférent face à ce contact tant qu'il n'y avait rien de malsain derrière ce geste. Évidemment, elle attendit que sa nouvelle connaissance prît les devants pour aller boire un café. L'étudiante ne connaissait pas bien les environs, d'habitude, elle se contentait d'aller directement dans sa maison pour faire des devoirs et lire des livres. Alors chercher un bar ou un petit café, ce n'était pas vraiment son truc. Avant toute chose, il fallait sortir de cette rue pour aller dans un lieu avec du monde. Sans lâcher la main de la belle femme, Alice l'emmena dans une autre rue où il y avait des gens. Dans ce genre de lieu, personne ne pouvait aller l'embêter et la brunette allait pouvoir être en paix avec Alyss.

« Désolé de t'avoir fait un peu courir, mais je n'avais pas le choix. Je ne connais rien à cette ville pour le moment, amène-moi dans ton café favori, Alyss. »


Alyss Scarlet
HybridHybrid
(#MessageSujet: Re: Rencontre providentielle [Alice Kane]   Lun 15 Sep - 22:34


Rencontre providentielle
Ft Alice






Elle n'avait pas repris la parole depuis que je lui avais pris la main. Peut-être n'allait-elle pas apprécier du tout. Ces secondes étaient interminables. Mais heureusement pour moi elle plongea son regard dans le mien et me répondit :

« Je m'appelle Alice Kane. Comment écris-tu ton prénom ? Et pour un café...d'accord, je n'ai rien à faire pour le moment »

Comme quoi le destin jouait bien des tours. Alice, le même prénom que moi, j'aimais beaucoup. Mon prénom, comment je l'écrivais...

T'es vraiment un cas désespérée toi ça s'écrit A-L-Y-S-S, Alyss c'est pourtant pas compliquée non ? Tu m'énerves...

Voilà que je l'entendais de nouveau, alors j'étais déjà redescendu ? Oui c'était surement ça... Bordel avec elle qui faisait autant de bruit dans ma tête j'allais être incapable de parler à Alice tranquillement.

Bon vu que l'autre n'est pas décidée à te l'épeler je vais le faire à sa place, ça s'écrit A-L-Y-S-S bref j'me casse...

Désolé pour ça... Je secouais la tête en réprimant quelques larmes à la fin de ma phrase.

Mais... Elle avait dit qu'elle était d'accord pour boire un café, c'était génial ça. Je lui souris alors que je la tenais toujours par la main. Elle m'entraîna alors dans une autre rue où il y avait plus de monde. Mais au moins là je savais où il y avait un café. Nous étions d'ailleurs retournées près de mon magasin de piercings et tatouages.

Je n'avais pas vraiment cherché à savoir ce qu'elle fuyait et je m'étais abstins de lire dans ses pensées après tout je venais de flasher sur elle. Dans un sens cela ne m'aurait pas dérangé mais je préférait m'abstenir tout de même, plus tard peut-être.

« Désolé de t'avoir fait un peu courir, mais je n'avais pas le choix. Je ne connais rien à cette ville pour le moment, amène-moi dans ton café favori, Alyss. »

Je lui souris lorsqu'elle s'excusa, je ne voyais pas vraiment pourquoi elle s'excusait mais bon passons. Je regardais autour de moi et aperçus mon café, celui que je fréquentais souvent lorsque je n'avais rien à faire.

Je lui tirai la chaise dans un silence de mort puis allais m'asseoir et m'allumais une cigarette. Tout en la regardant alors que le serveur passait prendre la commande. Comme d'habitude je lui indiquais sur la carte puis il prit la commande d'Alice.

Alors ça fait combien de temps que tu es ici du coup ?



Je pense comme ça et parle comme ça
Elle me parle comme ça et vous parle comme ça


Contenu sponsorisé
(#MessageSujet: Re: Rencontre providentielle [Alice Kane]   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Kane Vs John Morrison
» Alice Cullen
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cristalcove :: Centre ville :: Rues & Ruelles-