FORUM FERMÉ.

Partagez | 

Alyss au pays des cauchemars [Pv Zel]

Alyss Scarlet
HybridHybrid
(#MessageSujet: Alyss au pays des cauchemars [Pv Zel]   Mer 1 Oct - 21:42


Alyss au pays des cauchemars
Ft Zelel







Un soir comme les autres où j'étais allongée sur le canapé dans le noir. Hayden n'était pas là et je dois bien m'avouer que je m'ennuyais de lui... Même le fait d'avoir monsieur Slinky dans les mains ne m'amusait plus... Que pouvais-je faire ? Me droguer ? Oui ça, ça paraissait logique... Mais avec quoi ?

Je fouillais dans les placards de bouffe ce qui m'était venue à l'idée. Une poêlée de shrooms ça pourrait le faire... Mes petits champignons... Ca faisait bien longtemps que je n'en avais plus pris. J’attrapais ma bouteille de rhum ambrée tout en chantonnant et en buvant comme une véritable pirate.

Une fois la poêlée faite je la mis dans une assiette et la posais sur la table. J'allumais les enceintes et branchais mon mp3 dessus pour faire cracher du son comme je l'aimais. Le groupe qui passait à cet instant me fis bien rire. Infected mushroom... Alors que j'allais en manger... C'était surement le destin. Je rigolais à cette pensée et m'installais à la table.

Je vous épargnerai les détails sur mon repas. Ça ne servirait à rien que je vous l'explique c'était un repas après tout, quoi de plus normal ? Le dîner se fit en vitesse, je serai bien restée là à contempler le plafond mais je n'en avais pas l'envie non plus... Contradiction du soir bonsoir... Qu'allais-je bien pouvoir faire ?

Laisse moi sortir de là

Aussi vite que ça ? Non pourquoi si vite ? Je la sentais énervée

Laisse moi !

Non... Je regrettais soudain d'avoir pris ces champignons, je savais pourtant l'effet que cela me procurait. Ca faisait forcément sortir Lucy.

SORTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIR


Je perdis l'équilibre et vins m'aplatir contre le mur, ma tête tapant violemment contre le mur je tombais à terre et fermais tout doucement les yeux.

Tes yeux sont les miens.. Ce soir ton corps m'appartient...



Je la voyais de mon regard flou, se déplacer. S'habiller d'une robe aguichante mêlant dentelle rouge et tissus noire. Totalement le genre de fringues qu'elle adorait porter. Une robe courte, bien trop courte à mon goût. Je n'étais plus maîtresse de moi même. Mes mouvements lui appartenaient...

Je la vis prendre la porte et sortir avec la bouteille de rhum. J'avais mal au crâne mais impossible de faire quoi que se soit. J'avais envie de lui demander si elle aussi elle avait mal à la tête mais je savais pertinemment qu'elle ne me répondrait pas.

Je l'entendis rire intérieurement. Qu'allait-elle faire ? Rester dans l'incertitude me tuait. Je la voyais sortir de la ville pour s'enfonçer dans les souterrains. Qu'est ce qu'elle s'attendait à trouver là bas ? Un homme était assis là au bord d'un feu fait à la va-vite. Un sans abris surement qui était en train de se piquer.

Nous nous approchions de lui et elle posa la main sur sa seringue pour lui retirer des mains délicatement. L'homme nous regarda en souriant et nous fûmes plus rapide que l'éclair. En quelques secondes nos crocs s'enfoncèrent dans sa chair pour le vider de son sang.

Pauvre vieux... Je n'arrivais pas à me faire aux agissements de Lucy, mais c'était ainsi elle faisait partie de moi...

Je la vis pousser l'homme par terre et ensuite s'asseoir à sa place en soupirant. Elle posa un garot sur mon bras, tapa un peu dessus pour voir la veine et fis pénétrer le doux liquide dans mon être. Un soupir puis notre tête qui tend vers l'arrière de bien être.



 


Je pense comme ça et parle comme ça
Elle me parle comme ça et vous parle comme ça


Zelel Couritana
HunterHunter
(#MessageSujet: Re: Alyss au pays des cauchemars [Pv Zel]   Lun 6 Oct - 15:41



Alyss au pays des cauchemards




Des bruits de pas se mettaient à résonner, d'abord d'un pas lent et calme à un rythme beaucoup plus élevé, cette nuisance sonore venant à se multiplier à travers le labyrinthe de tunnels que formait cet endroit invisible aux yeux du monde extérieur. De nombreuses personnes semblaient courir comme poursuivi par le diable en personne, tentant vainement de lui échapper et dans l'ombre notre marionnettiste observait la scène avec amusement. En effet tout ceci était de son fait car dans le planning qu'il s'était minutieusement organisé il avait prévu que durant un jour de la semaine il devait se détendre afin de relacher toute la pression de toutes ces autres tâches. Pour cela, rien ne valait à ses yeux qu'une bonne vieille partie de cache-cache et quoi de mieux comme participants que les rejetés de la société, les sans-abris et autres victimes de la société actuelle. Dans ces bas-fonds, la partie obscure de la ville, il suffisait pour Zélel de marcher quelques secondes pour trouver des joueurs, leur promettant que s'ils arrivaient à se cacher de lui pendant toute une journée, il leur offrrirait une nouvelle vie loin de toute cette crasse.

Bien sûr le vampire n'était pas du genre à tenir ce genre de promesses, ne faisant cela que pour pouvoir voir la petite lumière d'espoir se remettre à brûler dans leur coeur afin de pouvoir la briser de ses propres mains avec toute la folie qui le caractérisait. La partie d'aujourd'hui avait d'ailleurs commencer très fort par une douzaine de participants qui avaient commencés à se planquer tandis que l'être de la nuit se mettait à faire le compte à rebours et après 5 bonnes minutes il se mit en chasse. Bougeant lentement ses doigts, trois de ses pantins apparurent à ses côtés, gémissant comme à leur habitude et attendant les ordres de leur maitre, chacun étant équipé d'une arme différente. Le vampire japonais se mit à afficher son sourire habituel et se tourna vers ses chefs d'oeuvres.

"Je déclare la partie de chasse ouverte ! "


Faisant se mouvoir ses pantins d'un geste de la main, ses derniers foncèrent pour entrer sur le terrain de jeu, suivi de loin par Zélel qui marchait tranquillement, voulant prendre son temps pour faire durer le plaisir. Il fallut une demi-heure pour que le premier candidat se fasse attraper, celui-ci s'apprêtant à retourner à son ancienne vie avant que son chemin ne soit bloqué par la marionnette la plus imposante, un long hachoir se tenant dans sa main droite. La peur commençait à se lire sur le visage du jeune homme qui vit une main se poser sur son épaule, le marionnettiste lui soufflant ces quelques mots à son oreille.

"Quel dommage ! Tu as perdu et comme dans tout bon jeu cela se finit par un game over !"

D'un coup, le hachoir vint fendre le crâne de la victime dont le sang gicla telle une fontaine, éclaboussant le visage de Zélel qui riait follement, continuant de s'adresser au cadavre.

"Ne t'en fais pas je vais quand même honorer ma part du marché ! tu débuteras une nouvelle vie sans souffrance en tant que l'une de mes oeuvres."

Utilisant son don, il prit le contrôle de son nouveau jouet qui se dressait sur ses deux jambes comme si de rien n'était,  le haut de son crâne ouvert en deux, rejoignant les rangs des chasseurs, le Hunter riant aux éclats et sortant un mouchoir de sa poche afin de s'essuyer le visage le rangeant ensuite soigneusement à sa place. La partie de cache-cache reprenant de plus belle, le rang des participants diminuaient tandis que celui des prédateurs augmentaient, les proies commençant alors à s'enfuir essayant de sortir de ce jeu de mort dans lequel ils avaient été plongés. Au bout de quatre heures il ne restait plus que trois candidats encore en liesse et Zélel avait décidé d'en finir maintenant mais alors qu'il se dirigeait vers sa future victime, son esprit fut attiré par une présence singulière non loin de là, un grand sourire s'affichant sur son visage.

"On dirait bien que la journée me réserve encore une belle surprise hahahahahaha ! "

S'arrêtant un instant avant de se diriger vers son nouvel objectif et il ne lui fallut que quelques minutes pour arriver devant une demoiselle à l'air joyeuse assise par terre, le cadavre d'un vieillard se trouvant non loin d'elle. Les yeux du Hunter se posèrent alors sur l'aiguille qui était encore planté dans le bras de l'inconnue, riant intérieurement avant de s'approcher finalement d'elle, ses mains dans les poches.

"Mais que vois-je ici bas ? Aurait-on donc une nouvelle participante à notre petite fête ? Cela me convient bien après tout plus on est de fous et plus je ris ! "

L'observant un peu plus attentivement au cas où elle déciderait d'agir bêtement en essayant de l'attaquer, il s'approcha un peu plus et s'inclina légèrement comme à son habitude pour se présenter.

"En tout cas ravi de vous rencontrer ! Je me présente Zélel Couritana vampire et Hunter à ces moments perdus ! Et puis-je avoir l'honneur de connaitre le nom de l'une de mes compatriotes."

Se rapprochant d'elle, il comprit d'un coup que cette jeune femme n'était pas tout à fait comme lui, riant aux éclats d'un coup en voyant que sa chance lui avait encore apporté un spécimen d'une grande rareté, quelques paroles sortant d'entre ses lèvres.

"Ah je devrais rectifier vous n'êtes pas totalement comme moi ! "

Attendant de voir comment allait réagir sa nouvelle camarade de jeu suite à son entrée, n'oubliant pas pour autant qu'il faudra qu'il finisse sa petite partie un peu plus tard, n'aimant pas laisser quelque chose en suspens, la folie commençant de nouveau à le ronger de l'intérieur.





FICHE PAR CENTURY SEX

Alyss Scarlet
HybridHybrid
(#MessageSujet: Re: Alyss au pays des cauchemars [Pv Zel]   Mer 15 Oct - 8:46


Alyss au pays des cauchemars
Ft Zelel







"Mais que vois-je ici bas ? Aurait-on donc une nouvelle participante à notre petite fête ? Cela me convient bien après tout plus on est de fous et plus je ris ! "

Nous regardions la personne qui venait d'arriver. Comment osait-il la déranger ? Je me dis à ce moment là qu'il était inconscient de jouer avec sa propre vie. Mais il était mignon alors passons. Elle arracha la seringue de mon bras et du sang coula de notre veine, elle l'avait fait avec violence, comme à son habitude, et cela me fit grimacer de l'intérieur mais elle était à ma place et je ne pouvais rien dire. Je n'eus cependant pas le temps d'y faire grande attention que ses yeux se posaient allègrement sur l'inconnu qui s'avançait vers nous les mains dans les poches . Sa mère ne lui avait-elle jamais dit de ne pas parler aux inconnus ?

Sa mère... Blocage... Cerveau off... Que pouvait bien être cela ? Après tout j'étais née dans un laboratoire et celle qui c'était faite passer pour ma mère à la sortie de mon enfermement... Je l'avais tuer de mes propres mains...

"En tout cas ravi de vous rencontrer ! Je me présente Zélel Couritana vampire et Hunter à ces moments perdus ! Et puis-je avoir l'honneur de connaitre le nom de l'une de mes compatriotes."

Je la sentis sourire sadiquement en plissant les yeux. Bien...

Peut être un nouveau jouet ?

Elle rapprocha ensuite notre proie de nos lèvres et arracha la carotide du sans abris pour boir le sang qui restait à l'intérieur et dans un sens je la remerciais, cela faisait longtemps que je ne m'étais pas abreuvé. Elle s'essuya ensuite négligemment le bord des lèvres.

Lucy Scarlet. Hybride et psychopathe à mes heures perdue

Elle rigola puis me leva sans trop faire attention à ce qu'il venait de lui dire. Elle s'inclina et se redressait au bout de quelques secondes. Néanmoins, elle n'oubliait pas le fait qu'il l'ait dérangé pendant son « moment de tendresse » avec sa victime.

Comment cela pouvait-il être un moment de tendresse ? J'avoue avoir tuer mainte et mainte fois certes mais pour moi il n'y avait aucun moment de tendresse là dedans. Je n'étais pas comme elle, non. Elle n'était que violence.

Je m'appelle Alyss en réalité Chuchotais-je

Rha lâche moi sale conne ! Hurla-t-elle en nous donnant une tape sur le front. Peut être devais-je rester actrice...

Nous le regardions de nouveau et Lucy reprit la parole histoire de faire la causette. Pourquoi voulait-elle parler ? Je n'attendais qu'une chose moi. Rentrer... Je voulais qu'elle me laisse rentrer...


Que fais-tu ici et pourquoi m'avoir dérangé?






Je pense comme ça et parle comme ça
Elle me parle comme ça et vous parle comme ça


Zelel Couritana
HunterHunter
(#MessageSujet: Re: Alyss au pays des cauchemars [Pv Zel]   Ven 17 Oct - 19:36



Alyss au pays des cauchemards




Zélel continuait d'observer la jeune demoiselle avec un regard des plus curieux, cette dernière ayant véritablement éveillé sa curiosité, se demandant encore s'il devait lui donner un rôle dans sa pièce ou bien tout d'abord lui faire passer une sorte de test. A cette idée un grand sourire s'afficha sur son visage car cette idée de casting pourrait être intéressante pour de futurs rencontres à venir, notant tout ceci dans un coin de son esprit totalement dérangé. Tout d'un coup il imaginait déjà des tas de solutions afin de voir si quelqu'un était digne de monter sur cette scène qu'il avait lui même conçut, riant intérieurement à la pensée de tout cela. D'un coup son imagination débordante fut stoppé net par sa charmante camarade qui venait d'arracher la carrotide du sans abris à ses côtés pour s'abreuvoir du liquide qui était sans doute nécessaire à ses yeux. Voila un autre point justement où il semblait différent des autres vampires et particulièrement des Hunters car la soif de sang n'était pas un besoin chez lui mais plus un moyen de passer le temps entre deux amusements, préférant s'amuser avec ses proies en brisant tout ce qui les constitue, corps, esprit, espoir, rêve etc...

Il était tellement plus intéressant à ses yeux de voir un humain sombrer lentement dans le désespoir que plutôt leur enlever la vie tout simplement car le désespoir était le présent le plus beau qu'il pouvait offrir à ces êtres éphémères avant de leur faire goûter à leur nouvelle vie en tant que ses chefs d'oeuvres. Enfin il ne fallait pas qu'il s'attarde pour le moment sur ce genre de débats, la plupart des gens n'arrivant pas à comprendre sa vision des choses, celle que l'on à lorsque l'on connait la véritable facette de cette sois disante humanité. Reportant de nouveau son attention envers la demoiselle qui lui faisait face et qui venait à l'instant de se présenter ce qui fit un petit pincement au coeur à notre cher vampire, cette personne étant la première à répondre à sa question, les autres s'étant directement jeté sur lui pour l'attaquer. Il aurait été capable de pleurer de joie s'il ne s'était pas mis à rigoler à la place, se délectant de toute ces rencontres intéressantes qui s'étaient mise sur sa route.

Elle venait de se présenter comme étant une hybride et accessoirement une psychopate ce qui fit doucement rire le Hunter qui n'avait encore jamais eu l'occasion de rencontrer une personne de cette espèce si... surprenante. Comment une telle créature avait-elle vut le jour se demandait-il soudainement, envisageant toutes les possibilités allant de la plus classique à la plus dérangé, cette dernière étant à ses yeux la suggestion la plus satisfaisante à ses yeux. Il n'arrivait tout simplement pas à se faire à l'idée qu'un humain ait accepté de coucher avec un vampire de son plein gré mais après tout la nature humaine recelait de surprises infini qui ne cessait de le surprendre et de le délecter, éclatant de rire tout seul devant son interlocutrice avant de reprendre son air habituel. D'un coup il la vit se taper le front en insultant une personne qui ne semblait pas être là, comprenant à cet instant qu'il y avait encore un autre secret derrière elle ce qui le fit jubiler de joie, son regard légèrement déformé par sa folie qui le consummait jour après jour, voulant vraiment en savoir plus sur elle et surtout s'amuser en jouant l'un de ses actes chéris. Il lui répondit d'une voix douce et calme qui faisait contradiction avec son large sourire.

"On dirait bien ma chère que vous êtes encore plus intéressante que je ne l'avais imaginé à la base. Tout ceci est vraiment fantastique !!!"

Elle lui demanda alors ce qu'il pouvait bien faire dans un endroit aussi reculé que celui-ci et pourquoi il l'avait dérangé pendant sa séance "d'acupuncture" et avant qu'il ne s'apprête à répondre un cri d'effroi se fit entendre du plus profond des souterrains, ces poupées ayant visiblement trouvés l'un des trois derniers joueurs qui devait à présent passer un très mauvais quart d'heure. Zélel se tourna ensuite de nouveau vers Lucy, se rapprochant lentement vers elle en répondant en même temps à ces questions.

"Eh bien pour commencer je ne voulais pas vous déranger c'est juste que j'avais sentit la présence de quelqu'un comme moi et cela m'a attiré jusqu'à vous ce qui je l'avoue est une véritable bénédiction moi qui trouvais que la journée se terminais sur une note ennuyeuse."


Son visage n'étant plus maintenant qu'à quelques centimètres du sien, son regard froid se posant sur son visage en souriant toujours avant de pointer du doigt derrière lui l'origine du cri qu'ils avaient put entendre il y a quelques secondes.

"Je pourrais bien te dire que je suis ici pour me cacher des miliciens et autres Guardians qui voudraient ma peau la haut mais ce serait mentir. Si je suis ici c'est pour passer le temps, les gens des environs ayant accepté de jouer à un petit jeu avec moi mais j'avoue qu'en tant que joueurs ils n'ont vraiment pas duré longtemps."

Levant les bras au ciel et soupirant de désespoir il se retourna en fermant les yeux, faisant mine d'être attristé par cette situation.

"Quel dommage vraiment ! J'avais offert un espoir à ces gens et pourtant ils n'ont pas su se montrer assez digne pour espérer ne serait-ce que le contempler mais au moins je pourrais bientôt leur offrir une nouvelle vie à mes côtés."

D'un coup il se stoppa et se mit à trembler de plaisir, pouffant d'abord avant d'éclater de rire, ses marionnettes revenant avec le cadavre d'un jeune garçon dont il manquait le bras gauche et dont le regard exprimait encore la peur qu'il avait dut ressentir avant que la faucheuse ne vienne le recueillir, s'approchant de celui-ci en remettant une des mèches de son futur pantin en place.

"Regarde le, la souffrance, la peur, la joie, l'envie tout ces sentiments qu'il a put ressentir dans sa vie on disparut en un instant et maintenant il est libre de toutes ces chaines, ne ressentant plus rien mise à part la paix"


Bougeant légèrement ses doigts, il fallut quelques minutes avant que le jeune garçon ne se dresse à nouveau sur ses jambes, titubant légèrement et le regard totalement vide, venant se mettre à côté de ses semblables tandis que Zélel continuait de rire aux éclats devant sa nouvelle oeuvre, se retournant vers Lucy avec une mine d'enfant, les bras grands ouverts.

"Accepterais-tu de jouer avec nous très chère Lucy ?!!!!"





FICHE PAR CENTURY SEX

Contenu sponsorisé
(#MessageSujet: Re: Alyss au pays des cauchemars [Pv Zel]   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ginny au pays des cauchemars
» Virée au pays des cauchemars [Terminé]
» Et 1,2,3 Alice Au Pays des Cauchemars...
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cristalcove :: Sous terrains de la ville-