FORUM FERMÉ.

Partagez | 

Le sang sous la pluie {Luke

Lancelot E. McGarden
MiliceMilice
(#MessageSujet: Le sang sous la pluie {Luke   Lun 6 Oct - 20:23
Luke & Lancelot

« Le sang sous la pluie  »


La pluie était tellement furieuse ce soir-là … Et le vampire était dessous. Enfin plus ou moins. Le visage caché dans l’ombre de sa capuche, il attendait sagement sur le toit d’un immeuble. Le pied sur le bord du toit, il observait les passants en contre-bas. De son œil unique, le Rouquin voyait les humains s’affolaient sous les parapluies. Beaucoup presser le pas pour rentrer et se mettre à l’abri. Leur cœur battait la chamade sous cette course, Lancelot pouvait entendre chacun d’eux … Ces battements résonnaient désagréables dans ses oreilles …. Pour lui, ils n’étaient qu’une mise en garde lui disant : Tu as mordu un humain …  Depuis que Caelestis avait fait don de son sang, McGarden était dans un état plutôt étrange. Il se sentait plus vivant que jamais, mais aussi un peu plus « mort ». Voilà plus de vingt ans qu’il n’avait plus senti la chair d’un humain … Qu’il n’avait plus mordu. C’était un choix personnel. Car à chaque victime – bien qu’il ne tuait pas -, le Borgne sentait son humanité le quitter, le rendant un peu plus monstrueux à chaque goutte dont il se délectait. Pour ne pas devenir un monstre, il avait fait abstinence, se nourrissant uniquement de sang provenant de la morgue. Mais devant l’urgence de la situation et le danger, Caelestis lui avait donné son sang, sauvegardant ainsi sa vie …. Mais, cela n’avait pas été sans conséquence. Car maintenant, l’Être de la Nuit voulait recommencer. Il voulait de nouveau le gouter … Juste un peu. C’était si dangereux. Maintenant, en présence d’humain, le Vampire pouvait entendre leur cœur et leur pouls, il pouvait voir le sang battre dans leur veine … Il les voyait si distinctement à leur gorge.  Cela était si simple d’y plonger les dents …. Trop simple. Depuis cette expérience, le Britannique se tenait à l’écart des hommes, se tenant ainsi loin de toute tentation. Mais son travail ne l’aidait pas. Et le nombre de passant non plus … Encore moins ceux qui flânaient sous ce rideau humide, profitant de ce chant fougueux et de la fraicheur.

Mais il n’avait guère le choix … Le Milicien traquait un Hunter. Pas celui qu’il aurait souhaité ceci dit. Depuis peu, Lancelot avait un homme dans sa ligne de tir. Un salaud d’Hunter qu’il avait rencontré en dehors de la ville, durant une mission. Ce taré enlevait de jeunes hommes pour en faire des pantins. La rencontre s’était soldée par une explosion et un Lancelot transpercé par un débris d’acier. En y repensant, la colère du Vampire s’éveilla, ainsi que la douleur à son épaule. Il n’avait pas mangé pour se régénérer … Aussi, la blessure teintait encore sa peau. Certes, elle n’avait plus dangereuse, mais elle restait douloureuse. Son cœur aussi l’était, de devoir supporter l’odeur des humains sans pouvoir y succomber. Pfff … Caelestis lui collait une balle entre les deux yeux s’il venait à attaquer les passants. Mais ce n’était pas plus mal. McGarden préférait cent fois mourir de la main de son ami que de devenir un monstre digne des Hunters …. Tout en regardant vers le bas, Lancelot se mit à grogner et porta machinalement une main à sa blessure, il se massa doucement l’épaule en cherchant sa cible du regard. La pluie effaçait rapidement les odeurs, c’était pénible … Selon le Central, le Hunter était plutôt grand en costaud, genre armoire à glace qui avait la gâchette facile. Pff … Lancelot se demandait déjà comment il allait s’y prendre pour le neutraliser. S’il était aussi baraqué qu’on le disait, il allait avoir du mal au corps à corps. Le Britannique avait beau être plutôt maigre, il n’était pas non plus dépourvu de muscles. Il n’avait plus que l’option de base : Une balle en pleine tête. Propre, rapide et efficace contre les vampires.

Quoiqu’il en soit, les rues commençaient à se vider, il devait être tard. Curieux, le Borgne lança un rapide coup d’œil à sa montre, elle affichait 1h du matin. Si peu ?... La nuit allait être longue. Déjà agacé, le Hackeur fit quelques pas sur le rebord du toit, tel un funambule. Il allait et revenait avant de s’étirer. Un peu d’action serait bien …. Mais surement était-ce trop demandé. Aussi, il glissa ses mains dans les poches de son manteau ouvert sur son buste. Sa longue tignasse rousse était cachée sous sa capuche, à l’abri de la pluie.  Par moment, il donnait des coups de pieds dans les flaques pour passer le temps … Attendant que le Hunter se montre …






Merci !:
 
Luke C. O'Hagan
GuardianGuardian
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Jeu 9 Oct - 19:49



Le sang sous la pluie

feat little monster "Lancelot"




Que c'était jouissif.. C'était la seule phrase logique qui traversait l'esprit de Luke, alors qu'il suivait un vampire à la trace. Il lui avait tiré dans l'épaule, mais ces sales bêtes étaient coriaces, et sa proie avait fui. Bien sûr, le Guardian n'allait sans doute pas tarder à le retrouver ; il ne pouvait pas être parti bien loin vu la blessure que le noiraud lui avait infligée, vampire ou pas. Son intuition fut d'ailleurs correcte, vu qu'il tomba sur sa cible au détour d'une petite ruelle. Un fin sourire étira ses lèvres alors qu'il leva le bras gauche, muni d'une de ses armes rafistolées. Ma foi, il fallait des sous pour entretenir les pistolets à impulsion électrique que possédait Luke, et il ne les avait pas : Il était donc forcé de les faire réparer par une connaissance, et il arrivait souvent à s'électrocuter tout seul. Intelligent n'est-ce pas ? En parlant de conneries, il ne remarqua même pas sa légère blessure sur la joue, qui saignait légèrement.

Dans tous les cas, un grésillement se fit entendre lorsqu'il appuya sur la détente de l'arme. Le vampire devant lui convulsa un long moment sous l'effet de l'électricité traversant son corps. On aurait dit un pantin qu'un marionnettiste débutant faisait bouger en tout sens, tant ses mouvements saccadés étaient étranges et incohérents. Luke soupira en détendant les muscles contractés de ses épaules, son boulot s'arrêtait là. C'était son deuxième vampire de la nuit après tout, ou plutôt du jour puisqu'il remarqua en grognant, sur son portable, qu'il était déjà une heure passée. Et il avait faim, son estomac faisait des bruits peu discrets et élégants. Posant une main sur son ventre en grimaçant, il laissa le corps du vampire sur place et fit demi-tour en regardant le ciel. Une goutte d'eau lui atterrit dans l'oeil, lui faisant immédiatement baisser la tête : Il était resté tellement longtemps sous la pluie qu'il l'avait presque totalement oubliée.. Mais ses vêtements collés et ses cheveux lui conférant un air de chien mouillé ne trompaient pas : Il avait traîné une heure, si ce n'était plus, sous l'averse. Sûrement assez de temps pour le rendre malade, s'il ne se changeait pas rapidement. Que les humains étaient faibles.. Il grogna des faiblesses de son corps un moment, avant de se décider à chercher un bar ouvert pour s'abriter, ou moins que ça, un arrêt de bus.

Luke rangea soigneusement son arme dans son étui, sous sa chemise, pour éviter de terrifier les citoyens et de se faire repérer par des enflures de vampire. En levant la tête à nouveau, il cru discerner une ombre sur un immeuble. Quelqu'un voulait se suicider ? Son instinct protecteur, acquis à l'orphelinat, le fit bouger de lui-même sans qu'il ne s'en rende compte : il se hâta de monter sur le toit de cette bâtisse, espérant arriver assez vite pour stopper l'imbécile qui tentait de mettre fin à ses jours.. Il y arriva finalement, légèrement essoufflé et le regard brillant. Il se calma un peu avant d'ouvrir la bouche.

- T'as pas intérêt à sauter, le sang c'est galère à nettoyer.

Quel idiot, non ? Il ne connaissait pas la personne et avait agit sur un coup de tête, peut-être pour faire sa bonne action journalière.. Foutue envie de protéger les gosses. Merci beaucoup à l'orphelinat, il allait sûrement s'en mordre les doigts maintenant...

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Lancelot E. McGarden
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Jeu 9 Oct - 20:50
Luke & Lancelot

« Le sang sous la pluie  »


Le temps était drôlement long … Qu’elle ironie pour un vampire de penser à cela. Au temps, au passé, à l’avenir. En avaient-ils vraiment un ? Ils restaient figés dans le temps, à voir leurs amis et les proches mourir … Pendant ce même temps, ils ne portaient pas les stigmates des années et leurs vies se faisaient très longues. Trop longues … Du moins, pour Lancelot elle commençait à le devenir. Quand bien même il abordait le visage d’un jeune homme de vingt-quatre ou vingt-cinq ans, notre Vampire avait déjà vu soixante-dix longues années. Il avait rencontré beaucoup de monde, avait vu de nombreuses autres partirent et mourir. Quel plaie … Et pourquoi ne pas mourir à son tour ? Etrangement, le Rouquin se sentait investi d’une mission. Celle de veillait sur ses amis pour qu’ils ne deviennent pas monstrueux, de protéger la population de ses semblables. Cette longévité était aussi sa punition pour avoir été aussi con et capricieux durant sa vie humaine. Le Borgne avait beaucoup de chose à se reprocher, mais le moment n’était pas à la culpabilité, ni aux remords !  Bon merde ! Il foutait quoi c’te connard d’Hunter ?! Emmet n’avait pas envie de passer toute la nuit sur ce putain de toit à compter les chats errants ! Pour passer le temps, le Hacker glissa une main dans la poche de son jean pour sortir son téléphone et … Il lisait ses mails, ouais ouais, le mec il bosse mais il prend une « pause » pour lire ses mails, normal … A vrai dire, il attendait un mail pour confirmer son adresse. Ha ? Un nouveau message ? Il l’ouvrit donc en sortant son paquet de clope de son manteau. Il en attrapa une des lèvres, forcé de constaté que c’était sa dernière – manque de chance. Puis il embrasa l’exterminé alors que le message s’ouvrit. Ha ! C’est bon … Application en cours d’installation. Nice ! Le nom de l’application ?...  Hay Day … Oui ok c’est bon, il jouait a Candy Crush, Hay Day et toutes ces conneries pseudos-addictifs. Nah il n’avait pas honte !

Et pendant l’installation du jeu, ses narines flairaient une odeur aguicheuse … Du sang. Du sang humain qui plus est. Claque mentale pour se reprendre, il ne devait pas mordre, il ne devait plus du moins. En plus, il était en mission ! Ainsi, le Rouquin glissa son téléphone dans sa poche tout en regardant en contre bas. Un homme se faufilait dans l’obscurité. L’odeur de son sang laissait deviner qu’il était un vampire. D’ailleurs, sa stature était conforme  à la description du Centrale. Nul doute que cet homme était sa cible. Prêt à le cueillir, McGarden allait sauter du toit mais il se stoppa sur le rebord, voyant un autre homme arriver. C’était son sang qu’il avait senti un peu plus tôt. Curieux, Lancelot se baissa pour observer la scène. Le Hunter fuyait l’inconnu … Surement un de ces tarés de Guardian. Mince … Que faire ? Lancelot n’avait pas peur d’eux, loin de là. Mais il n’avait pas tellement envie de se battre ce soir. Ces types étaient des gros racistes anti-vampires et s’il se montrait, nul doute que ce mec voudrait aussi sa peau, milicien ou non. Tch … « Damn » murmura le vampire du haut de son perchoir. De sa hauteur, le Britannique se fit seul témoin de ce meurtre. Certes, il ne put voir tous les détails de l’assassinat mais cela lui allait parfaitement. Et pourquoi ne pas l’empêcher ? Cet Hunter avait tué beaucoup de gens … Notamment des enfants et des femmes. Certes Lancelot n’était pas un défenseur de la veuve et de l’orphelin mais les monstres devaient payer pour leurs crimes … Ici, c’était chose faite. Il ne ferait plus de mal à personne.

Toutefois, le Borgne se sentait triste. Enfin d’une certaine façon. Il aurait très bien pu se retrouver à la place de ce vampire. Il aurait pu devenir incontrôlable et devenir l’une de ces bêtes que traquaient les Guardians. En vérité …. Il n’en était pas si loin ces derniers jours. Sa soif et son envie de mordre étaient grandes. Tain … Las, le Vampire refit les 100 pas sur le bord du toit tout en contactant le Centrale pour s’occuper du corps du Hunter. Fallait pas laisser trainer ce genre de chose dans la rue, ce n’était pas tellement propre. Puis … D’une seconde à l’autre – disons surtout qu’il avait été distrait – l’odeur du sang se fit beaucoup plus proche et dense. Et une voix se fit entendre dans son dos. « Hein ?... » lâcha le Rouquin en entendant ces mots … Sauter ? Qui ça ? Lui ? Lancelot se foutre au tas ? Genre ! Le Hacker fit volte-face pour voir … Le Guardian. Il le prenait pour un innocent qui voulait la mort ? Mince … Drôle de situation ! Sur le coup, McGarden se sentit vraiment con. Il ne savait que faire, ou quoi dire ? Il soupira et éleva sa clope à ses lèvres pour prendre une taffe. « Je ne sais pas si je dois rougir pour ce sauvetage héroïque ou rire de cette erreur … J’vais pas m’foutre au tas si c’est c’que tu crois. » Le vampire quitta le rebord du toit pour s’avancer vers l’humain et ainsi mieux distinguer son visage. Et le premier constat : Il était très agréable à regarder. Quant au second : Sa joue était teintée de ce flux vermeil qui semblait presque l’appeler. L’ombre de sa capuche lui était alors d’un grand secours … Il cachait cette pupille émeraude qui venait de prendre une couleur rubis suite à cette vision de sang. Emmet soupira silencieusement et ferma son œil unique, cachant de sa paupière cette tentation sanguine. Il s’approcha de nouveau de l’humain. «  Tu devrais plutôt te mettre à l’abri au lieu de t’inquiéter pour moi. Mais c’était mignon … Je suis touché ... » Drôlement avenant le vampire …






Merci !:
 


Dernière édition par Lancelot E. McGarden le Jeu 9 Oct - 21:59, édité 1 fois
Luke C. O'Hagan
GuardianGuardian
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Jeu 9 Oct - 21:17



Le sang sous la pluie

feat little monster "Lancelot"




Luke grogna : il s'était précipité sur le toit comme un con, pour des prunes ! Putain, lui qui pensait faire une bonne action ! Enfin, disons plutôt qu'il aurait pu satisfaire son début de narcissisme en se disant que sa magnifique personne avait pu sauver une vie en danger ! Sauver la princesse aux cheveux flamboyants d'une chute mortelle ! Et oui, il avait vu la couleur rousse de son interlocuteur ; juste une petite mèche, mais rien de plus.. Sa capuche l'empêchait de pouvoir poser les yeux sur le visage du type en face de lui. Il ne savait rien de lui, et espérait juste qu'il ne s'agissait que d'un SDF ou d'un simple humain, et non un vampire. Il n'était pas vraiment d'humeur à en tuer un troisième.. Surtout que recharger son arme allait lui coûter la peau des fesses : Fallait arrêter les frais.

- Tsk.. Passe-moi au moins une clope en dédommagement alors, gamin.

Il croisa les bras en le regardant fixement, essayant de voir à travers les ombres que créait sa capuche sur son visage. Il décida finalement d'abandonner et de laisser son interlocuteur tranquille.. ou pas. Luke lui vola sa cigarette pour en tirer une longue bouffée, s'amusant à la recracher au visage de la princesse suicidaire (c'était pas vrai, mais Luke aimait trouver des surnoms étranges aux gens.. Bien qu'il ne leur en fasse jamais part). Il pensa un instant au fait qu'il venait de faire un "baiser indirecte", et secoua la tête : il n'était pas fleur bleue !!

Il sentit enfin quelque chose couler sur sa joue, jusqu'à la commissure de ses lèvres, et porta ses doigts à son visage. Du sang, il était blessé. Merde. Il allait attirer tous les vampires du coin maintenant, génial ! Il soupira bruyamment et décida de ne pas toucher la blessure, ne voulant pas avoir du sang plein les doigts.. Surtout que comme il avait dit à l'autre type, le sang était difficile à nettoyer !

- Qu'est ce que tu fous là si t'es pas un suicidaire sinon ?

Luke s'ennuyait franchement, alors pourquoi pas dire des inepties avec un roux en pleine nuit ? Sa main tâta tout de même sa cuisse, et il sentit le contact réconfortant de sa dague contre sa peau ; au cas où, il pouvait l'utiliser, même si son arme pouvait être plus pratique contre un vampire..

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Lancelot E. McGarden
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Jeu 9 Oct - 21:53
Luke & Lancelot

« Le sang sous la pluie  »


Lancelot fut presque ravi de lire la déception sur le visage du Guardian. Ha ouais mec … Désolé, j’suis pas la gonzesse en danger que t’aurait aimé sauter ce soir, pensa le Vampire en voyant son visage. Ouais, il était plutôt radical pour le coup. Disons pour la justification qu’il avait faim et que les plaisirs de la chair se faisaient rares. Vivre avec un curé ça n’aidait pas à assouvir ses envies d’homme. Merde quoi … Ce n’était pas drôle sérieux ! Pauvre Lancelot, il était en manque de tout. Et en plus, c’te type lui taxait des clopes. A croire qu’il n’était pas le seul à être « en galère ». Ha mais attendez ? Comment venait-il de l’appeler ? Gamin ? Whatttt ?! Il était sérieux ?! Apparemment … En guise de réponse, Lancelot eut un petit rire amusé, sans plus … Pas d’effusion de sang ni de grands gestes pour montrer sa désapprobation. Quoiqu’effusion de sang … L’humain était déjà en train de perdre le sien, au grand dam de notre Vampire. C’était dur pour lui de sentir ce parfum si alléchant, il était si proche de lui. Ce serait tellement simple de le saisir par la gorge et le mordre. Maiiis … Non ! McGarden savait se tenir, même si cela était très dur. Il n’était pas un monstre et se flinguerait s’il se sentait partir vers cette noirceur caractéristique des Hunters. Quoiqu’il en soit, McGarden s’arrêta non loin du Guardian et l’observait sous l’ombre de sa capuche. Une clope donc ? Le Britannique n’eut le temps de dire, ou faire, quoique ce soit que l’humain lui arracha sa cigarette des lèvres pour venir tirer une bouffée dessus. Hein ?... Lancelot ouvrit la paupière et le fixa de son œil unique, complètement abasourdi par … ça. Surtout que c’t’enfoiré venait de lui cracher la fumée en pleine tête. Salaud … pensa-t-il en l’observant.

Le Borgne soupira bruyamment sous sa capuche. « Tu m’l’aurais demandé j’aurais pas dit non … Et puis partage la ! C’est ma dernière en pus ! » Aussi, il profita de sa distraction pour lui reprendre et en prendre une longue taffe. Pendant cette même taffe, Lancelot observait le Guardian, il constatait les dégâts sur sa joue, rien de bien grave en sommes … Juste cette odeur de sang tenace et persistante qui narguait Emmet à chaque seconde. Tch … Pendant un instant, le vampire lorgnait la gorge du ténébreux. De son œil rougeâtre, il regardait le sang battre dans ses veines qu’il voyait Presque saillantes. Tain …. Le Hacker dut se  remettre une baffe mentale pour détourner le regard et fermer la paupière. Il tira une autre bouffée de sa cigarette avant de lui tendre. Ne se souciant ni de sa blessure, ni de la pluie qui le rendrait malade, l’humain tapa la causette, l’interrogeant sur sa présence ici, en pleine nuit s’il ne voulait pas sauter. Lancelot eut un sourire. Il glissa les mains dans ses poches et fit quelques pas, venant même à lui tourner le dos. Le Rouquin s’approcha du bord et regarda plus bas. La pluie commençait à se faire plus douce jusqu’à ne plus être. Une simple petite halte ? Espérons que cela dure. Étouffant sous sa capuche, le Vampire la fit basculer en arrière pour la retirer. Ainsi, il libéra sa longue chevelure rousse. Il rassembla ses cheveux sur une seule épaule d’un coup de main et se détourna à demi vers lui, montrant ainsi son visage en plus d’un unique œil rougi par la vue du sang. Emmet se moquait pas mal de révéler sa nature au Guardian …  « Même si j’saute j’crèverai pas donc bon … »

Faisant demi-tour, le Hacker se montra totalement tout en retournant vers l’humain. Son cache-œil était légèrement caché sous une mèche flamboyante. « Au pire, si j’tombe j’me casserai peut-être un genou, et encore … Bref. C’que j’fous la ? Mon job peut-être ? Avant qu’un Guardian ne me coupe l’herbe sous le pied … Vous foutez une sacrée merde derrière vous. Faites attention tain … »






Merci !:
 
Luke C. O'Hagan
GuardianGuardian
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Sam 11 Oct - 19:54



Le sang sous la pluie

feat little monster "Lancelot"




Jusque là, l'ambiance était plutôt bon enfant, Luke n'était pas dégoûté à l'idée de parler à un pseudo SDF suicidaire sur un toit, et n'avait rien d'autre à faire de toutes manières.. Quoique, son chat attendait sûrement sa pâtée, chez lui, en train de déchiqueter ses coussins. Il regarda le jeune homme reprendre sa cigarette et soupira en fouillant dans ses poches, cherchant son porte-monnaie.. Mais il ne l'avait visiblement pas pris ; il irait s'acheter des clopes demain, et les magasins étaient fermés en plus.

Le rouquin finit par dire quelque chose de fort intéressant. Il ne pouvait pas mourir ? Il ne pouvait pas… L'information monta à son cerveau et Luke se plaça tout de suite en position de défense, la bête dans son viseur. Merde, ces satanés vampires étaient vraiment partout ! Il s'était joué du noiraud, il avait essayé de sympathiser avec lui et.. il lui avait prêté sa cigarette ! Luke cracha par terre, dégoûté à l'idée d'avoir poser ses lèvres sur quelque chose ayant été effleurés par ses consoeurs vampiriques. Merde !

- Putain, connard ! J'fais mon job comme je veux, la place des bêtes c'est dans le caniveau.

Ce qu'il voulait dire par là ? Que les vampires ne méritaient pas d'être ramassés, même une fois mort. Il regarda le rouquin placer ses longs cheveux sur son épaule, et son oeil grenat attira indéniablement le sien. La couleur si particulière de cette iris était presque… jolie et envoutante. Un rouge si violent, si passionné.. Luke se mordit la langue. Ce n'était pas le moment de démontrer son côté artistique en évaluant une nuance de rouge bordel !

- T'as qu'à sauter ! Ce s'ra pas une grande perte..

Plus de surnoms débiles comme "gamin", le ton amical envolé, il ne restait de Luke plus que son oeillade froide, son arme pointée sur le rouquin, et sa voix froide et dure.. L'homme un peu bourru venait de disparaître pour laisser place à un chasseur.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Lancelot E. McGarden
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Sam 11 Oct - 21:10
Luke & Lancelot

« Le sang sous la pluie  »


Lancelot connaissait la réputation des Guardians, quand bien même il n’en avait encore jamais rencontré jusque-là. Et pour le moment, celui qui se tenait devant lui était … Presque sympathique en fait. Son langage presque vert lui rappelait le sien et l’air je m’en foutiste aussi. Mais … Surement était-il « gentil » car il n’avait pas encore capté la nature de son interlocuteur. Oh non … Lancelot ne cherchait aucunement à se cacher, voilà bien longtemps qu’il avait accepté sa condition. Il s’était également fait à l’idée qu’il ne pouvait plus revenir en arrière, qu’il finirait ainsi. Finir … Si toutefois il venait à mourir. La vieillesse, il fallait oublier. Emmet imaginait bien sa mort en vérité. Il la voyait « héroïque ». Mourir pour sauver quelqu’un de cher, un ami, un proche, un amoureux. Tch. Il pensait donc cette éventualité possible ? Pas vraiment. En vérité, il y avait tellement de monde pour le haïr qu’il n’arrivait plus à trouver de la bonté chez les humains. D’ailleurs … Le charmant ténébreux, jusque-là plutôt sympathique, changea du tout en tout une fois conscient qu’il parlait avec un des monstres qu’il aimait chasser. Ce changement aussi soudain de brutal fit soupirer le Vampire. Il était las de ce genre de situation. Ce n’était pas la première fois, et surement pas la dernière. Et c’était pénible …  Le plus dur était le regard des enfants. Il se souvenait parfaitement de cette fille qu’il avait sauvé d’un hunter, en voyant les canines du Rouquin, l’enfant l’avait giflé et mordu tout en se débâtant pour être « libre » de sa prise et de son sauvetage. Dur ce manque de reconnaissance, cette haine constante envers cet autrefois-humain. Et c’est ce même regard de dégout et de haine que le ténébreux lui portait. Surement craintif, il venait même de le mettre en joug.

Le Britannique le fixait toujours alors que le Guardian parlait de lui comme d’une bête, le gratifiant même d’un : connard, qui lui était très désagréable. Plus absurde encore, il cracha comme pour rejeter toute « trace » du vampire en lui, après tout ils avaient partagés une cigarette. Et c’était tellement risible. Bref … McGarden fronçait les sourcils quand il parlait de sa place. Dans le caniveau hein ? Comme un chien que l’on aurait battu et foutu à la porte … Quelle image déplaisante. Mais le Borgne se surprenait lui-même en fait ! Lui qui d’ordinaire était aussi nerveux se faisait drôlement calme. Fatigué, il ferma la paupière et détourna le visage du jeune homme. Un soupir passa ses lèvres avant qu’il n’y porte sa cigarette, en fin de vie … RIP. Emmet venait à se questionner … Il se demandait quel était le sentiment de l’Humain pour que son cœur se fasse aussi violent. Il battait si fort sous sa poitrine qu’il pouvait entendre le moindre battement. Etait-ce la peur qui l’animait de la sorte ? A moins que ce ne soit la colère ? Cela méritait réflexion ! Mais elle fut de courte durée car déjà le Guardian lui disait de sauter, que ce ne serait pas une grande perte. Lancelot eut alors un ricanement amusé. «  Sauter ? T’es con ? J’viens d’te dire que ça m’tuerait pas … En revanche … Si tu es bon tireur, tu peux tenter ta chance. Deux balles dans ton chargeur, deux chances de m’abattre … Mais ne t’attends pas à c’que j’me laisse faire … J’ne suis pas du genre à me laisser soumettre … » Déclara-t-il en tournant le visage vers lui, posant de nouveau l’œil sur son visage. Cette fois-ci, le rouge quitta l’œil unique du vampire pour reprendre une couleur émeraude. L’envie de sang lui était passée.

Il le fixait de nouveau, presque avec défi comme pour l’inciter à tirer. Après tout, il voulait la mort des vampires, et Lancelot en était un. « Tu ne trouves pas cela curieux ?... La bête t’observe depuis que tu es en chasse et pourtant, jamais elle ne s’est manifesté, jamais elle n’a bondit de l’obscurité pour mordre cette tendre gorge dénudée et prête à l’emploi … » ajouta-t-il tout en le désignant d’un geste de la tête. Sa cigarette termina, Emmet balança le mégot dans le vide et bascula la tête en arrière pour souffler la fumer vers le haut, laissant ses cheveux flamboyants se rependant le long de son dos, descendant jusqu’à hauteur des fesses. Puis … Il se tourna d’un coup et rapidement, très rapidement même, il s’approcha du Guardian. Maintenant juste en face de lui, il attrapa le revolver, sans le lui prendre, et il s’approcha d’un pas pour venir coller le canon contre son cœur, autant dire qu’il était suffisamment proche de lui pour sentir son parfum. Tout en maintenant l’arme fermement, il lui murmura « Allez, aies un peu de couilles et tire ... Si je survis, tu auras un gage ... » Il afficha un petit sourire, laissant apparaitre l’exterminé de ses crocs. Il était plutôt joueur pour le coup.







Merci !:
 
Luke C. O'Hagan
GuardianGuardian
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Sam 11 Oct - 21:32



Le sang sous la pluie

feat little monster "Lancelot"




Luke n'avait pas spécialement peur des vampires, ou de la Mort d'ailleurs : il l'attendait de pieds fermes. Sa vie, il la qualifiait volontiers d'ennuyeuse à souhait, toujours la même routine. Dormir, manger, travailler comme photographe, tuer des vampires, et de nouveau dormir. . La même ritournelle qui se répétait encore et encore. Il vieillissait à vue d'oeil et n'espérait pas finir sa vie ainsi.. Ce serait trop long et ennuyant. Il préférait mourir au combat, ou jeune en tout cas. Il ne supportait que très peu l'idée de voir son corps rouiller et s'affaiblir en fait. Le noiraud remarqua bien le changement de couleur de l'oeil du vampire, et s'apprêtait à baisser son arme pour attraper sa fine dague à la place.. Mais une main attrapa le canon de son pistolet, qui fut positionnée contre le coeur du vampire, s'il en avait vraiment un..

- T'es vraiment suicidaire en fait..

Il grimaça lorsqu'il utilisa le terme "prête à l'emploi" en parlant de sa gorge. Ce n'était pas un réservoir de sang sur pattes, merde ! Surtout qu'aucun vampire n'avait encore pu violer sa gorge de leurs crocs, et Luke ne voulait vraiment pas expérimenter ce genre de chose.. Il releva les pans de sa chemise pour dissimuler un peu son cou, n'aimant pas du tout son regard. Le rouquin le défiait de tirer ? Il croyait sérieusement qu'il n'allait pas le faire ? Au diable les dettes si c'était pour se débarrasser d'une bestiole.. Sans aucun remord, et de sang froid, ses doigts appuyèrent sur la détente de son arme à impulsion électrique et… un faible gémissement de douleur s'échappa des tréfonds de sa gorge.

- Uuugh.. Merde.

Son arme venait de lui faire faux bond ! Il s'était électrocuté tout seul comme un grand ! Les dards électriques n'étaient pas sorti du dessous du canon et la décharge électrique était restée prisonnière à l'intérieur du pistolet… Et le pire, c'était que ça arrivait souvent !! Son collègue ne réparait jamais très bien son arme vu que ça coûtait extrêmement cher.. Heureusement que la décharge qu'il s'était prise n'était pas trop violente. Luke sentit la décharge remonter dans son dos en un picotement douloureux, et il grinça entre ses dents serrées.

- Un gage ? J'ai pas que ça à faire ! Hnn…

Il vit les crocs du rouquin et serra les poings de rage, et essaya de le frapper avec son arme, même s'il rata. Qu'est-ce qu'il croyait aussi..? Il venait de se manger une décharge électrique et le corps humain étant faible, il ne pouvait faire des merveilles.. Il rangea donc son gun à sa ceinture. Heureusement qu'il avait encore sa dague..

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Lancelot E. McGarden
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Sam 11 Oct - 22:38
Luke & Lancelot

« Le sang sous la pluie  »


Suicidaire ? Surement pas ! Mais sur de lui, là oui. Complètement ! Lancelot avait encore bien trop de choses à accomplir pour accueillir la mort à bras ouverts. Il débordait d’assurance. Et sans celle-ci, il ne l’aurait pas ouvertement provoqué. S’il avait eu le moindre doute sur sa survie, jamais il n’aurait pris pareil risque. Alors quoi ? Il était sûr qu’il n’allait pas pouvoir tirer ? Non … Il prenait assez sa haine au sérieux pour savoir qu’il pressait la détente sans hésiter. Cependant, Emmet avait confiance en ses capacités de vampires, en sa maitrise des champs magnétiques. En sommes … Il pouvait contrôler tout ce qui était fait, ou posséder, une once de métal. Autrement dit … Presque tout ! Les téléphones, les armes – surtout les armes – les voitures, les garde-corps, les réverbères … Bref, tout ce qui possédait le moindre signe d’acier. Il savait même qu’avec l’Age et la progression de sa puissance, il pourrait maitriser un homme via le fer que contenait l’hémoglobine. Pour l’heure, il ne cherchait pas à dominer quiconque. Il était juste assez confiant pour pouvoir retenir une balle dans un chargeur, ou même ces crochets au bout de son canon. Qu’importe, il était sûr de son coup ... En parlant de cou … Le Guardian ne semblait pas rassuré pour sa gorge, si bien qu’il dissimula un peu plus sa gorge sous les pans de sa chemise humide. Il pensait vraiment qu’il allait le mordre ? Pff … Lancelot n’était pas, plus, un prédateur.

L’œil de McGarden se baissa vers la main armée quand il vit son doigt bouger. En effet, ce dernier pressa la détente … Et via son pouvoir, Lancelot put retenir l’attaque mais … Au final, il n’avait guère besoin de cela. Le revolver était déjà défectueux. Pire qu’un pistolet qui s’enrayait au même du tir, la décharge visa le tireur et non pas la cible. Tain il était sérieux ? Le mec se balade avec une arme défaillante ? Qu’il était imprudent, insouciant … Sur l’instant, Emmet le dévisagea, pensant que des deux, c’était l’humain le plus suicidaire pour partir à la chasse aux Immortels avec une arme aussi peu fiable que la sienne. En entendant l’exclamation douloureuse du ténébreux, le Vampire fit la moue. L’arroseur arrosé … Puis il grinça les dents, mécontent. Mais qu’importe … Il avait perdu. Mais il luttait quand même, montrant qu’il avait un minimum de fierté, même dans la douleur et dans l’échec. Mais il en demandait trop à son corps. Il venait de se prendre une décharge électrique mais malgré tout, il balança son poing en avant pour cogner le pauvre vampire. Ce dernier n’eut qu’à se pencher légèrement en arrière pour éviter le coup. Cependant … « Tu as perdu … Dommage …. » Affirma le Rouquin tout en écartant son bras du sien et d’un pas, il brisa la distance entre eux.

De sa main libre, il attrapa doucement le menton de l’humain et sans la moindre hésitation, il colla ses lèvres aux siennes. Tel était son gage … Un baiser.  Quelle audace …. Le Milicien se surprit à trouver ses lèvres douces et agréables … La chaleur qui amenait de sa peau et de ses lèvres était envoutante et attirante, elle lui arracha un frisson … Surtout pour un vampire dont la chair était froide et terne. La main de Lancelot l’était bien que sa prise se voulait douce, sans brusquerie. Pendant ce baiser, l’autre main du Vampire s’était porté à la taille de l’humain, il le touchait. Mais à ne pas se méprendre … Il venait juste de lui prendre son revolver. Le baiser – ainsi que le vol – était très bref car déjà il s’éloigna rapidement, le pistolet défaillant dans la main, et les lèvres encore réchauffaient par ce baiser plus qu’éphémère. D’un bond, Lancelot s’éloigna, sourire aux lèvres. Il était fier de lui alors que l’humain devait enrager … Tant pis, un gage était un gage. Mais plus important encore …

Lancelot observait l’arme électrique de l’humain. Presque portait-il un œil expert dessus. « C’est très imprudent pour un humain d’aller à la chasse avec une arme défectueuse. Cette erreur pourrait te couter la vie. Estime toi heureux que j’ne sois pas malveillant … Je t’aurais tué sans hésitation à voir ton arme te lâcher … ». De son pouvoir, il fit léviter le revolver devant lui et d’un geste du doigt, il se décomposa totalement. Les pièces se séparaient, laissant un pistolet complètement morcelés devant le regard du Vampire. Il cherchait la pièce défectueuse, ou sale, de son œil unique. Doucement, il leva son autre main et attrapa une pièce dans le lot « L’axe du ‘barillet’ est tordu … » comment a-t-il alors qu’avec son don vampirique, il mania l’acier pour redresser la pièce, lui rendant sa forme d’origine. Puis, d’un second geste de la main, tous les morceaux reprirent leur place. Les vis se mirent à tourner, le chargeur se logea dans le manche et l’arme était comme neuve …. Il remit la sécurité et lui lança pour lui rendre, il n’aurait plus tellement de souci avec. Mais peut-être allait-il tester cette ‘nouvelle’ arme pour se venger de ce baiser honteusement volé …


[/quote]



Merci !:
 
Luke C. O'Hagan
GuardianGuardian
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Dim 12 Oct - 10:20



Le sang sous la pluie

feat little monster "Lancelot"




Il avait perdu ? Luke ne se rappelait pas avoir lancé un jeu, surtout avec un vampire.. Mais la sentence vint rapidement, et encore un peu groggy par la décharge électrique, il ne réagit même pas en sentant les doigts du rouquin se refermer sur son menton… Il aurait dû réagir, il aurait dû… Merde ! Les lèvres de la bête se posèrent sur les siennes, et le contact froid de ces dernières était étrange et nouveau pour lui ; il n'avait jamais approché les vampires d'aussi prêt de toutes manières, et n'irait certainement pas les embrasser pour vérifier cet état de fait. Non merci. Quoiqu'il en soit… Luke fronça les sourcils à l'extrême et voulut se séparer de lui, mais un bras s'enroula autour de sa taille, l'empêchant de le repousser.. Et voilà que ce con lui volait son arme ! Il avait très bien senti son pistolet quitter sa ceinture.. Le vampire devait être drôlement fier de lui !

Luke lui administra un violent coup de genoux avant que "sa liberté" ne lui soit rendue. Il s'écarta du vampire et s'essuya les lèvres du revers de la main, dégoûté à l'idée d'avoir été soumis, l'espace d'un instant, par un vampire. La bête rousse reprit la parole. Que Luke soit content de ne pas avoir été tué ? La bonne blague, ça lui aurait sans doute permis de quitter sa vie ennuyante.. Ou pas, être tué par un vampire ? Non merci.. C'était bien la dernière chose qu'il voulait en fait. Plutôt être tué par un bus ou un humain, ce serait déjà plus glorieux pour le Guardian..

- Tsk..

Il regarda le vampire faire, et se surprit à grimacer lorsqu'il décomposa son pistolet, le rendant à l'état de pièces détachées. Voulait-il le punir en lui détruisant son arme ? Super sympa, merci beaucoup, vraiment.. Luke regarda le vampire frimer avec ses pouvoirs, et prit sa petite dague en main, la dissimulant avec la manche de sa chemise. Il attendrait que le vampire s'approche de lui pour le lui enfoncer dans la poitrine, ou l'épaule.. Pas dans le but premier de le tuer, plutôt pour lui faire bien mal et faire ressortir sa "vraie nature". Il détestait voir les vampires jouer les gentils, alors qu'au fond, ils étaient tous des bêtes assoiffées de sang. Son arme, comme neuve, atterrit dans sa main droite, et il la regarda sous tous les angles, surpris. C'était du bon boulot.

- T'attends pas à ce que je te remercie..

Au moins, les réparations ne coûteraient rien pour une fois.. Il devrait juste payer les recharges, qui étaient très chères, évidemment. Mais Luke arrivait toujours à "négocier" avec le marchand.. Suffisait de le menacer un petit peu et c'était réglé.

Bref, son idée d'enfoncer sa dague entre les côtes du vampire, c'était bien joli, mais il était un peu loin.. Un espace de sécurité avait été replacé entre eux.. Le noiraud décida donc de faire quelque chose de complètement stupide, mais avec un peu de chance, ça pourrait marcher.. Surtout qu'il visait bien. Il fixa le vampire un instant avant que, d'un mouvement rapide du poignet, il ne lance sa dague vers lui. La pointe de l'arme ciblait le cou du rouquin, mais avec la distance, elle se baissa un peu pour viser les clavicules.. Plus qu'à espérer que le vampire ne remarque pas tout de suite l'arme, et soit blessé.. Que Luke s'amuse un peu à son tour…


Retour à l'envoyeur, non ?

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'





Dernière édition par Luke C. O'Hagan le Ven 24 Oct - 14:40, édité 1 fois
Lancelot E. McGarden
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Dim 12 Oct - 13:58
]
Luke & Lancelot

« Le sang sous la pluie  »


Lancelot s’attendait bien à ce genre de réaction. Laquelle ? Celle ou venait à se nettoyer les lèvres d’un revers de manche, comme effaçant toute preuve de ce baiser. Sauf que …. Trop tard ! En plus d’avoir partagée la cigarette d’un vampire, le Guardian avait échangé un ‘véritable ‘ baiser avec lui. Et ouaip ... Dégouté l’humain ? Dommage car pour le Rouquin, c’était amusant. Enfin … Amusant. Plus ou moins. D’ordinaire, il n’aimait pas jouer avec les gens et leurs sentiments, alors disons plutôt qu’il avait eu envie de gouter à ses lèvres. Ou quelque chose comme cela. En temps normal, il ne faisait jamais rien – d’osé – sans le consentement de l’autre. Sans quoi … Il aurait déjà possédé les lèvres et le corps de Caelestis, son petit curé de colocataire. Maiiiisss non. Forcer les humains, c’était pas son truc. Quoiqu’il en soit, il était tout de même déçu. Déçu de n’avoir eu que cela, et de façon aussi brève. En vérité … Cela faisait un bon moment que Lancelot avait calmé ses ardeurs, qu’il n’avait pas senti la chaleur d’une peau humaine contre la sienne, enveloppé dans un drap … Et dire que durant sa vie humaine, il était un salaud coureur de jupons, et de caleçons, aujourd’hui il était … Juste un Milicien qui jouait son rôle sans excès de zèle. Mais merde quoi ... Il avait été content, un court instant, d’avoir pu retrouver cette dite chaleur. Et tant pis si cela ne plaisait pas à l’autre.

L’arme rendue, le Vampire tourna un peu le dos à l’Humain. Il le laissait découvrir son nouvel outil. Et non, il ne s’attendait pas vraiment à un merci. Le Guardian n’avait même pas besoin de lui faire la remarque, mais il devait se sentir obligé pour le souligner. Cela fit sourire Emmet qui, en guise de réponse, haussa les épaules tel un : Ok tant pis, j’men fou d’toute façon. Ce n’était pas loin de la vérité. Dans son mouvement je m’en foutisme, le Borgne fut rappeler à l’ordre. Il avait oublié cette épaule encore blessée et douloureuse, vestige de son combat contre un Hunter fou furieux. Hunter qu’il n’avait pas pu tuer, à son grand dam, et qu’il chassait maintenant sans relâche. C’est pour ça qu’il se trouvait ici, dans le but d’interroger le fuyard, sauf que le ténébreux l’avait tué bien trop vite et les pistes de Lancelot avaient été réduites à néant. Fais chier quoi … Quand bien même son corps se soignait à une vitesse vertigineuse, cette plaie ne semblait pas vouloir disparaitre. Il fallait dire qu’il ne se nourrissait pas assez pour pouvoir être comme neuf. Depuis qu’il avait gouté au sang de Caelestis, il avait … Beaucoup de mal à reprendre son régime alimentaire. Sa nourriture était du sang provenant de la morgue. Du sang froid et mort, sans le moindre soupçon d’émotions et de passion. Bref … Un sang immonde semblable aux régimes brocolis et choux de Bruxelles des humains. Enfin ... Il ne savait pas si tel régime existait mais il avait un sale souvenir de ces produits … Bref, vous imaginez assez bien le truc je pense.

Ce rappel à l’ordre le fit grimacer alors que déjà, il porta une main à son épaule gauche – la blessée - et la massa doucement en roulant l’épaule. Saloperie … Bon et maintenant … Comment retrouvait la trace de cette enflure d’Hunter ? Il pouvait très bien retourner à l’hôpital en ruine pour fouiller les décombres et trouver, potentiellement, une piste le QG secondaire du Vampire. Bizarrement, il le voyait bien dans un théâtre, un opéra ou un cinéma …. Ce taré semblait apprécié les mises en scènes et les pièces de théâtre C’était décidé, il irait à l’extérieur de la ville ce soir, enfin cette nuit plutôt, pour fouiller le vieux théâtre. Distrait par sa réflexion, Emmet oubliait carrément l’humain. Alors qu’il allait se retourner pour lui annoncer son départ, il vit une dague juste devant lui. Ecarquillant l’œil, il n’eut le temps de réagir. Ou plutôt il pouvait uniquement user de son pouvoir pour dévier la trajectoire et épargner son cœur. La dague entailla sa chair et s’engouffra dans son épaule.

Même …. La dague s’était plantée à l’endroit même de sa blessure, tranchant de nouveau la plaie, l’aggravant même. A l’impact, Lancelot fit quelques pas en arrière, le souffle coupé. Un gémissement de douleur passa ses lèvres alors qu’il posa son œil émeraude sur la poigne de l’arme. « Ca….. C’est … pas cool du … tout ... » souffla-t-il avec douleur alors qu’il posa sa main devant sa bouche pour retenir une vague de sang. Mais …. Putain !!!!! Ça fait mal c’te connerie de merde !! Emmet posa sa main droite sur la blessure, les doigts de chaque côté de la lame. Sa gauche quitta ses lèvres, la paume pleine de sang, et d’un geste sec et franc, il retira la lame de sa peau, à l’aide de ses dons. La lame lévitait devant lui, alors qu’il posa son regard sur Luke …. Il aurait tellement pu retenir le couteau et lui enfoncer la lame dans l’œil … Sauf qu’à la place, il abandonna la dague qui tomba à ses pieds, dans une flaque d’eau. McGarden maugréa tout en compressant sa blessure « Tain … ‘Spece d’connard … Putain je déteste ces salopes d’armes de merde ! » Se plaignait-t-il en criant, tentant tant bien que mal d’oublier la douleur. La … Le Guardian risquait ce jeu de son sang … Il coulait encore sur sa joue et face à un vampire blessé … C’était plutôt dangereux. « C'est cher payé pour ... un baiser de même pas une seconde... Remboursé ! »






Merci !:
 
Luke C. O'Hagan
GuardianGuardian
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Dim 12 Oct - 15:02



Le sang sous la pluie

feat little monster "Lancelot"




HRP:
 

Et voilà que le vampire se mettait à crier comme quoi il détestait ces "putain d'armes de merde"… Que de grossièretés dans une seule phrase, il avait fait fort ! Cependant, la petite insulte qu'il avait prononcée à l'écart du Guardian ne lui plu pas. Luke n'était pas un connard, il faisait juste son boulot en éradiquant les monstres… Ces êtres vampiriques n'auraient jamais dû exister de toutes manières, ils ne causaient que du tort à la ville.. Suffisait de voir les orphelinats remplis de gosses, terrifier à jamais des vampires ayant tué leurs parents ! C'était vraiment pas beau à voir, et Luke pouvait le dire puisqu'il avait côtoyé ces enfants-là.

Sa dague finit dans une flaque d'eau en faisant un fort bruit métallique. Le regard noir du Guardian, rempli de mépris, se posa sur la plaie qu'il venait d'infliger au vampire. Ce n'était pas beau à voir, et sa paume était déjà colorée de rouge écarlate. Le rouquin finit par prononcer les mots les plus stupides que Luke n'ait pû entendre de sa bouche.. Remboursé ? Et puis quoi encore !? Premièrement, c'était cette enflure de vampire, - actuellement sans nom puisqu'il ne s'était pas présenté -, qui avait embrassé Luke, pas l'inverse ! Deuxièmement, il ne le laisserait jamais le retoucher une deuxième fois…

- T'as fumé quoi ? T'crois vraiment que je vais te rembourser pour une connerie pareille !?

Luke était tenté de s'approcher pour ramasser sa dague, mais il n'avait vraiment pas confiance en ce monstre, roux en plus. Ne dit-on pas que le roux est la couleur du diable ? Les enfants roux étaient d'ailleurs longtemps persécutés pour cette connerie, à l'époque.. Foutue église, foutue religion. Luke était très loin d'être croyant, il avait de la peine à croire à toutes ces naïvetés. Pour lui, la religion servait à justifier les guerres ou les actes insensés. Rien de plus.

- T'es vraiment con mon pauvre..

Et voilà que Luke repensait à ce "remboursement"… Qu'entendait le vampire par-là ? Lui tendre sa gorge pour être mordu ? Jamais de la vie, plutôt mourir que de laisser ses crocs pénétrer son cou..

La pluie s'arrêta enfin pour de bon, faisant frissonner le Guardian. Il avait plutôt froid, dans sa chemise trempée… Surtout qu'il perdit toute classe en éternuant bruyamment. Il renifla légèrement, putain, pitié qu'il ne soit pas malade. Luke se savait peu résistant aux maladies, mais il y avait des limites.. Il allait devoir ressortir sa grosse écharpe en laine d'ailleurs, elle devait prendre la poussière dans une armoire.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Lancelot E. McGarden
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Dim 12 Oct - 16:41
Luke & Lancelot

« Le sang sous la pluie  »


Lancelot n’était pas connu pour sa politesse … Il était même plutôt grossier et vulgaire, dans ses mots, pas dans ces gestes. Et puis, il n’en avait rien à foutre, il n’avait pas à se tenir, et encore moins devant un Guardian qui le traiter comme un animal. Et puis quoi encore ? Et puis la douleur en fait … Punaise. Le voilà dans un bel état. La faim le tiraillait déjà mais avec pareil blessure, se nourrir devenait presque vital. Par manque de chance … Il était loin de chez lui, aucune morgue n’était ouverte en pleine nuit et Caelestis n’était pas là pour lui tendre la nuque. L’aurait-il fait d’ailleurs ? Surement … Le Blondinet lui avait clairement dit qu’il serait prêt à le nourrir si sa vie était en danger. Mais dans cette situation, l’était-elle vraiment ? Possible. Il n’était pas encore remit de sa blessure, et il serait loin d’être guéri avec ce nouveau bobo. Rajouter cette perte de sang à sa faim récurrente. Ca donnait un Milicien affamé et potentiellement dangereux pour qui saignait déjà … N’est-ce pas petit Guardian ?

D’ailleurs, le Britannique lorgnait son agresseur … Son œil venait de nouveau de prendre une teinte de sang, lumineuse, flamboyante, dangereuse. Il avait faim, drôlement faim même. Cette même envie était accentuée par l’odeur du sang de l’humain, le parfum de sa peau. Tain … Ce n’était vraiment pas le moment de craquer et perdre la raison. Ne pas mordre les humains … Ne pas ... Mordre ! C’était si difficile de lutter. Son envie comme son hésitation se lisait parfaitement sur ses traits, dans cet œil brillant, presque sanglant.  De sa place, la nuque du Guardian lui paraissait si tentante et si facile à atteindre, ses veines se faisaient presque saillantes à sa vue alors que son sang battait avec fougue sous sa peau. Putain ! Reprends-toi connard ! Par le passé, McGarden avait mordu de nombreux humains, sans les tuer ni engendrer de Vampires. Quand il avait jeune vampire, il avait lutté pour se sevrer, un combat durant de nombreuses années. Et pendant vingt longues années, il avait résisté à l’appel du sang humain. Mais là … Là …. C’était très dur. En plus, pour ne rien arranger, le Guardian le provoquait et se foutait limite de sa gueule. T’a mal choisi ton moment pour faire chier ton monde Humain … Pensa-t-il. Et puis merde. Il devait rentrer, et très vite. Le Borgne devait s’éloigner de cet homme, de tout humain en fait. Sans quoi, il ne garantissait pas leur survie. Et s’il venait à craquer ? Ca va … Il portait ces deux revolvers et n’hésiterait pas à se trouer la gueule pour ne pas devenir monstrueux. Désolé Guardian, ce n’est pas ce soir que tu le verras craquer. Un jour peut-être.

Quoiqu’il en soit, le besoin de sang se faisait pressant et cela ne lui plaisait pas du tout ! Ca ne faisait que retarder son plan et sa vengeance. Sa blessure devait vite disparaitre, il avait besoin de toutes ses capacités pour tuer ce connard d’Hunter. Et pour cela, il allait devoir passer outre son caprice alimentaire et descendre toutes les poches de sang de l’appart. Et la pluie cessa enfin, et ceux pour de bon. Surtout au bon moment. Car dans la nuit, et sous la pluie, les prédateurs étaient nombreux et silencieux. Leur odeur était effacée par l’eau. Pour un autre vampire, il était une ombre, pour les humains, ils étaient inexistants jusqu’à frapper. Et l’un frappa. Avec tout ce sang coulant à flot, ce n’était pas une surprise. Ce vampire était caché sous une capuche, il était plutôt grand, mince, un couteau fermement maintenu par une main gantée. Il jaillit dans l’ombre, dans le dos de l’homme, prêt à l’embrocher, pour le tuer et le mordre. « Stupid human … » grogna Lancelot en se bougeant. Vitesse vampirique, il attrapa le couteau par terre de son bras valide et apparu dans le dos du Guardian. C’est de justesse qu’il se dressa devant le Hunter. Sauf que … Mauvaise main. De sa main, au bras blessé, il attrapa celle armée du Hunter. La lame du couteau s’approcha dangereusement de son visage. Lancelot lâcha un juron dans un souffle de douleur. Presque le Hunter pouvait-il lui arracher son deuxième œil tant la pointe était proche. Passant outre la douleur de son bras, le Rouquin le repoussa légèrement, éloignant la lame de son visage. Le Hunter reprit de plus belle. Mais cette fois-ci, le Milicien ne put rien faire, affaibli par sa perte de sang et sa faim. Le couteau ennemi fila droit vers lui, à l’horizontal pour venir prendre place dans la gorge, transperçant sa jugulaire. Ce coup le foudroyant littéralement, il se figea, fixant le Hunter alors qu’il cracha une vague de sang sur son visage … Tain … Il n’était peut-être pas si Immortel que cela. Tout ça pour sauver les miches d’un Guardian en plus … Fais ... Chier. Ne pouvant plus se porter, le Borgne tomba sur le coté pour rejoindre le sol.





Merci !:
 
Luke C. O'Hagan
GuardianGuardian
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Dim 12 Oct - 17:06



Le sang sous la pluie

feat little monster "Lancelot"



Le Guardian voyait bien le vampire le regarder, sa gorge et lui. Il sentait bien le doute s'emparer du corps du rouquin alors que son oeil unique vira au rouge.. Il fut un instant énervé de cette envie sanguinaire, et se détourna de lui en regardant le ciel obscur de ce début de matinée. Il devait être deux heures du matin, et Luke commençait à fatiguer.. Il était insomniaque et ne passait pas beaucoup de temps à dormir.. À vrai dire, il passait son temps affalé sur le canapé, un café dans une main et son chat sur les genoux, ça s'arrêtait là. Plongé dans ses pensées, il ne remarqua pas le traître de vampire s'étant glissé dans son dos pour le tuer : une erreur pouvant être fatale, mais il remarqua, avec stupeur, que le vampire roux s'était bougé pour… le sauver ? Luke était estomaqué par la scène. Un vampire venait de le sauver ? Vraiment ? Il se frotta les yeux, croyant rêver, jusqu'à voir le vampire ennemi attaquer son confrère roux avec un couteau.. Il assista au combat, jusqu'à ce que le rouquin ne tombe au sol, vaincu par une blessure portée à la jugulaire..

Il vit bien le regard envieux de son ennemi du moment, les muscles de ses jambes se contracter.. Il le vit sauter, avec l'agilité d'un félin, sur lui.. Et réagit en conséquence. Il se baissa rapidement pour attraper la dague que lui avait piqué le rouquin, faisant craquer ses genoux, et repoussa le vampire d'un coup de pieds, mettant une distance de sécurité entre eux. Les yeux fous de l'Hunter se figèrent sur lui. Bordel, ce n'était plus le moment de penser à ses économies ! Luke sortit son arme nouvellement réparée, et tira sur le vampire, visant la tête. Il remarqua, avec satisfaction, que son unique balle se logea dans le crâne de sa victime, faisant éclater ce dernier et sauter sa cervelle sur le sol, en un spectacle morbide.. Plus jeune, Luke aurait vomi son déjeuner tant c'était immonde et que l'odeur du sang était prenante, mais actuellement, il pouvait assister à ça sans broncher. Il poussa le corps mort du vampire, jusqu'à le faire tomber du toit avec une moue dégoutée. Le corps du vampire atterrit sur le sol, plus bas, avec un affreux bruit de fracture. Miam.

- T'avais qu'à pas me défier, crevure.

Luke jura en voyant sa chemise trempée d'eau et de sang. Il s'approcha du rouquin avec sa dague, décidé à le tuer.. Mais une fois agenouillé à côté de lui, il hésita. Sa main armée était levée au dessus de son visage, il le détailla en grommelant. Le vampire pourrait lui réparer son arme de nombreuses fois, ça lui ferait de sacrées économies et surtout.. Il l'avait sauvé d'une mort certaine.. Que faire ? S'il ne se dépêchait pas, il allait mourir vu la blessure qu'il avait. Le rouquin ne semblait pas pouvoir se régénérer.. Manque de sang ? Quel idiot !! Il ne pouvait pas se nourrir avant de venir, nan ? Il allait avoir une sacrée dette envers le noiraud ! Ne réfléchissant même pas aux conséquences de ses actes insensés, Luke attrapa la dague et s'entailla le poignet d'un coup. Le sang coula rapidement sur son bras, le faisant gémir de douleur. Ne réfléchis pas. Il amena son poignet aux lèvres du vampire, faisant couler son sang sur ces dernières. Il ne savait pas si le vampire était encore conscient, mais s'en fichait royalement.. S'il mourrait, ce ne serait pas de sa faute.

- Tu mords, j'te bute. Pigé ?

Luke faisait un incroyable effort. Il était en train de sauver un vampire.. Mais il avait tout de même des principes. Oeil pour oeil, dent pour dent.. Le rouquin l'avait sauvé, c'était son tour… Même s'il détestait cette idée… C'était bien la première et la dernière fois qu'il sauvait un vampire !

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Lancelot E. McGarden
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Dim 12 Oct - 18:19
Luke & Lancelot

« Le sang sous la pluie  »


Jamais Lancelot n’avait été aussi mal. Quoique … Il se souvenait de ce combat  ou son coéquipier l’avait pourfendu de sa lame, sous le contrôle d’un Hunter. Sa blessure avait été grave et …. Ouais non, là c’était quelque chose. Aucun humain ne survivait à pareil blessure. Mais il n’était plus humain. Et ceux depuis bien longtemps maintenant. Mais malgré ce détail, il n’hésitait pas à se sacrifier pour ceux qui le détestaient. Que pouvait-il faire d’autre ? Les possibilités étaient bien maigres : Tuer les vampires, ou tuer les humains. Voilà les seuls choix de vie qu’il possédait. Et ce dernier avait été vite fait. Mais peut-être les choses auraient-elles étés différentes s’il n’avait pas eu son vécu, s’il n’avait pas été engendré par une Hunter monstrueuse, et surtout monstrueusement égoïste et cruelle.  Sa créatrice avait été la première à mourir de sa main … Et de nombreux autres avaient péris à la suite. Mais jamais aucun humain n’avait succombé sous ses « coups », sous ses morsures. Presque était-ce une fierté pour lui de l’avoir pris aucune vie humaine. Peut-être n’était-il pas aussi monstrueux qu’on le disait. Quoiqu’il en soit … Il était dans la merde le vampire. Tout ça à cause des beaux yeux de ce Guardian, Guardian qui ne s’était pas privé pour lui poignarder l’épaule. En gros …. T’es un pigeon Lancelot ! On avait beau lui faire des crasses, ses principes et ses valeurs étaient bien trop présentes et importantes pour qu’il vienne à leur tourner le dos.

Le Vampire était à moitié conscient, couché sur le côté. Ses cheveux roux s’étaient éparpillés un peu partout et le nœud de son cache-œil avait cédé. Le bout de tissu était par terre, à côté de son visage maintenant à nu. Sa paupière droite était restée close depuis le jour où il avait perdu son œil, arraché par sa créatrice alors qu’il luttait pour sa survie. A la place, il ne lui restait plus qu’une balafre pour lui rappeler ce qu’il avait perdu, et comment il l’avait perdu. La douleur de son épaule n’était plus … Surement le sang manquait-il pour le faire souffrir. Cependant, la plaie béante contre sa nuque, il la sentait ! Cette souffrance était vivace et prenante, la seule fois où il avait eu aussi mal … C’était pendant sa transformation. Il avait été tué par le sang de cette femme pour renaitre quelques heures plus tard. Et cette transformation avait été longue, lente et déchirante. Ici, dans cette situation, il ne pouvait même plus parler, tant il était affaiblit et vulnérable. Vraiment … Il détestait cela. Cette faiblesse grandissante. Cette dite faiblesse était tellement qu’il ne pouvait même plus ouvrir les paupières pour voir si l’Humain avait fui, s’il était mort, ce qu’il se passait concrètement. Il ne pouvait pas non plus se fier à son ouï, ses oreilles bourdonnaient, lui donnant l’impression que son crane allait exploser. Au point oui il en était … Petit à petit, le Britannique se sentait glisser dans l’inconscience alors qu’il sentait l’odeur du sang de plus en plus forte autour de lui … Bien trop même, ça lui donnait la nausée.

Puis … C’est un parfum sucré qu’il pouvait sentir. C’était ça la mort ? Un paradis sucré ou la Faucheuse l’appâtait avec des Paris-Brest et des Mille-Feuilles ? Trop cool ! Et il sentait bel et bien un gout sucré sur ses lèvres. Un nectar agréable chaud et fruité se rependait sur ses lèvres, s’immisçant progressivement dans sa gorge. Ce même liquide se rependait dans son corps, nourrissant ses organes, ses muscles, sa chair, son cœur …. Un cœur qui se remit à battre doucement, au fur et à mesure qu’il ingurgita ce don sucré, véritable Saint Graal pour le Hacker. Enfin, il entendait une voix … « Tu mords, j’te bute. » disait-elle. Quelle violence. Mais cette même voix et cette menace le rassuraient. Si bien que le Rouquin leva un bras pour saisir sa nourriture. Sous ses doigts, il distinguait une peau chaude. Sa première main attrapait son avant-bras, l’autre se saisit de sa main, presque fermement tellement il savait que sa survie était devant son nez. Mais la mise en garde restait bel et bien présente dans son esprit. Doucement, McGarden ouvrit la paupière, et c’est un rubis qui se posa sur le visage de cet homme. Il avait peine à croire que le Guardian lui faisait donc de son sang … Comme reprenant possession de son propre corps, Lancelot redressa la tête et approcha d’un coup le poignet de ses lèvres. Il les déposa sur cette plaie et sans mordre, il s’abreuvait de ce cadeau précieux, hors de question d’en perdre la moindre goutte … Mais il devait se maitriser. Son besoin de sang était si grand qu’un humain entier ne saurait le contenter. Il ne devait pas abuser, ni même trop en profiter. L’anémie était traitre … Se nourrissant juste comme il le fallait pour ne pas l’affaiblir, Lancelot recula son bras de ses lèvres, il devait vite reprendre son bras s’il ne voulait pas sentir la faiblesse le prendre. « J’vais … te tuer si j’en.... abuse… » déclara-t-il. Sa guérison commençait à peine et sera très lente … Trop lente, il allait déprendre de cet homme pendant un moment encore.





Merci !:
 
Luke C. O'Hagan
GuardianGuardian
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   Dim 12 Oct - 18:59



Le sang sous la pluie

feat little monster "Lancelot"




Le rouquin semblait avoir repris connaissance, puisque Luke pu entendre le son de sa voix, bien plus rauque que la normale. Avec une telle blessure, il devait avoir le souffle coupé, vampire ou non.. Et il pensait bien qu'après avoir bu si peu de sang, il n'allait pas mieux.. Le Guardian soupira et se leva, décidé à terminer au plus vite son devoir : aider un vampire.. Vraiment, ça lui faisait tout drôle. Lui, tueur de vampire, en train d'en aider un ? Si quelqu'un lui avait dit ça un jour, il aurait rit au nez de cette personne.. Mais là… Il soupira et souleva le rouquin pour le porter façon princesse, voulant éviter de le blesser par mégarde. Ce serait vraiment con.

Bon, que faire ? C'était bien joli d'avoir un vampire en train de crever dans les bras, mais ça n'allait pas arranger la situation.. N'ayant pas le choix, il descendit de l'immeuble en empruntant les escaliers, manquant de tomber plusieurs fois à cause de sa "cargaison". Arrivé en bas, il passa devant le corps méconnaissable de l'Hunter et sourit en le voyant mort, étalé dans une immense flaque de sang. Bien fait pour lui. Il évita comme il pu les mares de sang pour ne pas tâcher ses chaussures en cuir, et prit le chemin du retour pour rentrer chez lui… Avec un vampire. Un vampire. Dans son appartement miteux. Avec son chat. Bordel…

- T'auras intérêt à bien te tenir où je te troue la tête, comme lui.

Il désigna le cadavre de l'Hunter d'un mouvement de tête, et rentra finalement chez lui. Luke habitait dans les quartiers pauvres, et avait un véritable cirque indien comme voisin du dessus. Ils faisaient toujours énormément de bruits..

Le quartier pauvre était mal famé, les mendiants n'étaient pas rares malheureusement, et plus d'un le supplia de leur donner des pièces.. Ou pas. À vrai dire, Luke s'amusait toujours à leur donner des coups de pieds lorsqu'il rentrait chez lui, mais à cause du vampire occupant ses bras, il ne voulait risquer de perde l'équilibre, et les laissa donc tranquille. Il remarqua bien vite le bâtiment où il habitait, ainsi que le parc miteux lui faisant face.

- T'as pas à te plaindre, compris ?

Sur ces mots, il rentra chez lui.

- To be continued -

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'



Contenu sponsorisé
(#MessageSujet: Re: Le sang sous la pluie {Luke   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Voir Nice Sous la Pluie
» [Libre] Sous la pluie et le vent.
» Une balade sous la pluie
» Sur le sol, sous la pluie... ♪ [PV Yasushi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cristalcove :: Centre ville :: Rues & Ruelles-