FORUM FERMÉ.

Partagez | 

;I got lost on Highways... [Zelel]

Almond B. Riverblue
HunterHunter
(#MessageSujet: ;I got lost on Highways... [Zelel]   Jeu 16 Oct - 21:52




【Zelel x Almond】
Full Moon As Come;


La forêt est un sanctuaire. Un asile. Une cachette. Un refuge. Un moyen d'échapper au monde. Et à ceux qui le peuplent.
Almond a de nombreux problèmes. Depuis presque quinze ans que toute sa famille est morte, il a succombé à de nombreuses dépressions. Ainsi qu'aux cauchemars. Quand il pensait que sa vie allait mieux, en vérité la courbe ne chutait que plus lentement. Il s'en est rendu compte quand tout est descendu en flèche, quand il a perdu les derniers sentiments que quelqu'un pouvait éventuellement éprouver pour l'odieuse personne qu'il est. Quand son frère l'a jeté. Il a eut l'impression que son cœur s'arrachait de sa poitrine pour tomber au sol, et qu'une pluie de couteaux venus du ciel s'abattaient dessus, tranchant, poignardant le pauvre organe qui lui est vital pour vivre.
Vivre.


Une bien piètre idée, désormais. Quand la presque éternité s'offre à vous, qu'est-ce que vivre, au final ? Tous les voir tomber, ces zombies, un par un, mourir dans une guerre stupide, tués dans un coin de rue, ou morts de maladie pour les plus... Chanceux ?
Almond les voit déjà, les piles de cadavres enflés par la décomposition qui les ronges. Des pourris, plus qu'un tas d'ordure, de chaires putréfiées.

Il marche.

Ça fait deux heures qu'il marche.
Il a quitté le manoir sans mot dire. Il est passé devant son frère qui n'a pas bronché, sans même lui demander où il allait.
D'un autre côté, Almond lui aurait simplement dit: "Prendre l'air".
Et probablement qu'Adriel est en train de penser qu'il est allé tirer son coup chez quelqu'un.
Comme s'il ne faisait que ça. Coucher avec tout ce qui passe.
Tsh.

Non, ce soir, Almond a besoin de sortir. De sortir calmement, sans émotions. Sans se laisser submerger par les siennes, en tout cas.
Il ne s'effondrera pas seul, dans le noir, au milieu de la forêt.
Non, il ne le fera pas.

Habillé de son long duffle coat et d'une écharpe qu'il a chapardé à son frère, il a prit la direction de la forêt la plus proche. A pieds. D'un autre côté, Almond est toujours à pieds. Il déteste la voiture et se sent mal à chaque fois qu'il y monte. Ce n'est pas un homme fait pour rester enfermé dans une carcasse de fer qui peut aller plus vite qu'un cheval lancé au triple galop. Oui, il est vieux jeu, il faut l'admettre. Mais que voulez-vous, Almond n'a jamais aimé l'évolution...
Il serre ses épaules avec ses mains gantées. Et bien... Quelle idée de sortir par cette température. Et en pleine nuit, surtout. Aller dans un café l'aurait tué ?
Se trouver un coup, c'était peut-être pas une si mauvaise idée après tout...

Il entend un craquement de branche et commence à flipper sévère. Ah, oui, il a oublié qu'il a peur.
En même temps, quand tu vas pas bien, t'oublies un peu que t'es vivant des fois.
Son cœur bat fort, mais il n'en laisse rien paraître. De toute façon, de peur ou de froid, il tremble, alors peu importe...

"Qui est-ce ?" Il demande, comme si ça va le rassurer d'entendre un renard ou une chouette lui répondre... "Si vous me suivez, vous avez plutôt intérêt à arrêter. Je ne suis pas très patient, ce soir", il menace faussement, plus pour se persuader qu'il n'a pas peur.

Zelel Couritana
HunterHunter
(#MessageSujet: Re: ;I got lost on Highways... [Zelel]   Ven 17 Oct - 21:16



FULL MOON AS COME




C'était encore une nuit calme et froide comme Zélel qu'il les aimait, ayant décidé de se balader pour une fois sans arrière pensée sous ce sublime voile obscur qui recouvrait la ville, emportant avec elle tout les gens qui s'endormaient paisiblement ne sachant nullement que dehors des dangers bien pire que la mort elle même rodaient. Le Hunter regarda derrière lui pour constater que ses chers pantins restaient toujours à une bonne distance de lui, ne voulant pas qu'il soit trop près car cela pourrait rebuter les petits voyous qui tenteraient sûrement de lui faire les poches sans savoir que c'est eux qui tombait dans les machoires du grand méchant loup. Rien que le fait de penser à tout ceci fit trembler de plaisir le vampire qui espérait de tout son coeur qu'une chose comme celle-ci se produise pour son pur plaisir. Malheureusement le début de cette expédition nocturne ne se présentait pas sous les meilleures auspices, les rues s'avérant dépourvus de vie, espérant pendant un instant qu'il n'avait pas fait fuir toutes les petites frappes de par ces actions passées, ayant toujours fait attention à ne laisser aucune trace de son passage.

Peut être était-il devenu maintenant une sorte de croque mitaine aux yeux des gens de cette ville et qu'à présent tout le monde craignait de sortir sous l'obscurité provoqué par le sombre manteau de cette nuit. Il baissa les bras en soupirant de désespoir, pleurant presque en désirant absolument que quelque chose se passe ne voulant pas mourir d'ennui ce soir. Se relevant lentement avant qu'une détermination nouvelle ne s'exprime sur son visage, refusant d'accepter cela et décidant de continuer sa ronde même si cela devait durer jusqu'à l'aube, marchant d'un pas sûr devant lui . Dans sa tête le Hunter savait déjà quel chemin prendre, ayant passé tant de temps à errer à CristalCove qu'il pouvait se repérer même les yeux fermés. Finalement son voyage le guida jusqu'à l'orée d'une forêt qui lui rappelait tant de bons souvenirs, rentrant lentement en son sein suivi de sa garde personnelle qui ne le lâchait pas d'une semelle. Concernant ceci, il avait prit l'habitude assez tôt de ne pas se déplacer seul car nombreux était les gens qui désiraient mettre fin à son existence qu'il qualifiait d'ignoble, comme si le fait de commettre des meurtres et d'agresser des membres de la milice était une raison suffisante à la fin de sa vie.

De toute façon tout cela le faisait bien rire, espérant au fond de son coeur que quelqu'un le surprenne en venant l'agresser et puis après tout il ne pouvait réaliser ses ambitions sans se faire un paquet d'ennemis, affichant un grand sourire alors qu'il s'enfonçait plus dans ce labyrinthe naturel. Contemplant d'un regard amusé toute cette végétation se rappellant que c'était dans un endroit comme celui-ci qu'il avait fait la connaissance de la première pièce sur son échiquier en la présence de la reine adverse ce qui le fit frémir en espérant un jour pouvoir s'amuser de nouveau avec elle. Alors qu'il commençait à se trémousser sur place, imitant une valse avec un partenaire invisible pour montrer sa joie profonde qu'il ressentait actuellement, son regard fut attiré par une ombre qui se dressa devant lui, la lumière divine de la lune dévoilant un homme légèrement trappu tenant un couteau à la main et ses yeux injectés de sangs exprimant une addiction à la drogue, voulant sûrement braquer quelqu'un dans l'espoir de s'offrir sa dose quotidienne.

"File moi tout ton fric ou je te saigne à blanc !!!"

Tout cela était vraiment digne d'un mauvais film policier ce qui énervait Zélel au fond car il ne voulait pas de répliques aussi médiocres dans sa pièce, se prenant la tête et la secouant dans tout les sens.

"Co...Comment oses-tu ?!!!! Tu pourrais au moins essayer d'innover je sais pas quoi ! Vraiment pitoyable tu ne vaux même pas la peine que je m'amuse un tant soit peu avec toi..."

L'agresseur n'ayant pas l'impression de comprendre les allégations du vampire, perdant patience et venant planter la lame dans son bassin, le drogué affichant un sourire avant de constater que l'être de la nuit se mettait à rire, une expression de folie et angoissante s'affichant sur son visage. Le voleur se mit alors à reculer, tremblant de peur tandis que Zélel sortait la lame de son corps avant de lécher tendrement le sang dessus, avant de se cogner contre un obstacle qui n'était autre que les trois pantins du marionnettiste qui bloquait sa seule voie de sortie. Alors que la terreur s'emparait toujours plus de l'homme, il sursauta en sentant la main du vampire sur son épaule et sa tête sur l'autre, ce dernier souriant comme à son habitude et tenant le couteau entre ses doigts avant de lui chuchoter à l'oreille.

"As tu peur ? Crains tu pour ta vie ? Si tu le souhaites je peux t'offrir une existence différente ou tu ne sentiras plus la moindre souffrance. Acceptes tu mon offre ou bien préfère tu que je te fasse connaitre des souffrances que tu n'imagines même pas ? Je te laisse 3 secondes"

"Je... Je... mais qui es-tu ? laisse moi partir je t'en prie... je t'en supplie..."


"Tu me déçois vraiment mais si c'est ce que tu veux alors les dés sont jetés."

Il fit bouger le couteau d'un coup et le planta dans l'oeil de la pauvre victime qui hurla de douleur, le sang coulant à flots tandis que son globe oculaire se fit extirper de son orbite. Alors que le drogué souffrait et suppliait pour sa vie, un autre coup vint lui arracher son dernier oeil, se tordant littéralement dans tout les sens tandis que Zélel s'asseyait à ses côtés comme si de rien n'était, le globe se tenant toujours sur la lame qu'il tenait.

"Tu ne peux t'en vouloir qu'à toi même, tu aurais dut accepter mon cadeau mais maintenant tu as fait ton choix et je dois le faire c'est le jeu et je ne déroge jamais à mes promesses"


La séance de torture continua tandis que les cris de sa proie résonnait dans la forêt, son corps se faisant lacérer de toute part, perdant des doigts, des bouts de chairs et d'os avant que son agonie finisse par se terminer, Zélel se tenant au dessus du corps avec un grand sourire, ses habits maculés de sang avant de se redresser lentement. Alors qu'il s'apprêtait à repartir, plein de joie de sa petite soirée, son attention fut de nouveau attiré par une présence non loin semblable à la sienne et tout son corps se remit à trembler par cette soirée magnifique en remerciant sa bonne étoile de lui offrir autant de moments d'amusements.

Se dirigeant vers la présence qui semblait se balader tranquillement, Zélel emporta en même temps le cadavre car il en aurait besoin pour faire ses différentes expériences, trouvant toujours une utilité même au pire des humains, sifflotant jusqu'à entendre la voix d'une nouvelle personne qui semblait s'adresser à lui.

"Qui est-ce ?"

Il apparut alors devant un homme aux cheveux blancs qui tentait vainement de cacher la peur qu'il semblait ressentir ce qui faisait rire Zélel au plus haut point, n'ayant encore jamais vu l'un de ses congénères pris par un sentiment d'effroi, trainant toujours le cadavre avec lui et bougeant légèrement ses doigts pour faire signe à ses marionnettes de se tenir caché pour l'instant. Après s'être approché assez pour que son interlocuteur puisse le voir nettement il s'adressa à lui sans avoir pris le temps au préalable de nettoyer tout le sang qui recouvrait ses habits.

"Désolé de vous déranger cher camarade, je ne vous suivais absolument pas j'étais occupé un peu plus loin avant de sentir votre présence et ma curiosité ayant été la plus forte je suis venu voir de quoi il s'agissait."

Marquant une pause, il l'observa lentement de la tête au pied pour vérifier qu'il ne portait pas une arme sur lui, s'attendant à tout moment de se faire attaquer par son comparse car la peur il ne le savait que trop bien, faisait réagir les gens bizarrement, ces derniers se jetant souvent dans la gueule du loup dans une tentative désespéré. Zélel s'inclina légèrement avant de montrer son sourire habituel, se présentant comme à son habitude.

"Je me présente Zélel Couritana, vampire et Hunter à mes moments perdus ! Puis-je savoir à qui ais-je affaire en cette sublime nuit ? "

Intérieurement la folie du vampire avait du mal à se contenir suite à ce qui venait déjà de se passer avant et attendait patiemment de voir la réaction de sa peut être futur proie.






FICHE PAR CENTURY SEX

Almond B. Riverblue
HunterHunter
(#MessageSujet: Re: ;I got lost on Highways... [Zelel]   Dim 19 Oct - 14:52
[quote="Almond B. Riverblue"]




【Zelel x Almond】
Full Moon As Come;


Almond n'a pas véritablement entendu les cris d'agonie du pauvre homme. Plongé dans ses pensées, c'est comme s'il avait mit des écouteurs et une musique très très forte. Il n'entendait plus rien pendant un moment, puis c'est ce craquement de branche qui l'a "réveillé". De branche, en êtes-vous sûrs ? J'opterais plutôt pour le fracas d'un os qui se brise soudainement alors que son propriétaire n'a plus la force d'hurler, oui. Mais, pas tout le monde est forcé d'être au courant. Après tout, Almond n'a pas franchement la tête à faire attention à ce qu'il y a autour de lui. Oh, pauvre épave... Tu aurais du écouter, être attentif à ce qu'il y avait autour de toi.

Encore secoué de tremblements, Almond frotte ses mains sur ses épaules pour se réchauffer... Ou arrêter de convulser comme un vibreur de portable. Bientôt, il distingue la silhouette d'un homme. Ou une femme. Ou le Croque-mitaine. Ou quelque chose comme ça, pas loin. Si ses capacités de vampire lui permettent de voir dans n'importe quelle luminosité naturelle, rien n'indique qu'il est capable de voir loin. A un peu plus de cinq mètres devant lui, c'est tout. Et il s'approche. Doucement. Et Almond le voit de mieux en mieux. Il voit ses cheveux noirs, il constate qu'il est plus petit que lui, mais aussi a l'air plus jeune et que-- Bonté Divine ! Qu'est-ce qu'il a sur ses vêtements ?! Le vampire déglutit.

"Désolé de vous déranger cher camarade, je ne vous suivais absolument pas j'étais occupé un peu plus loin avant de sentir votre présence et ma curiosité ayant été la plus forte je suis venu voir de quoi il s'agissait", dit l'autre, poliment. Son ton est étrangement léger et à l'aise pour quelqu'un qui est couvert de... De...
Almond renifle. De sang ?! Qu'est-ce que c'est que cette histoire, encore ? Pourquoi à chaque fois qu'il veut être seul, il tombe sur un espèce d'énergumène névrosé qui, en plus, vient lui taper la causette ! Mais dans quel monde vit-on, je vous le demande !
L'odeur de sang est forte. Trop forte est trop fraîche. Mais pire, l'odeur de sa propre peur envahit ses narines. Puis quelque chose d'autre vient se mêler à tout ça.. C'est... Un vampire ? Almond reconnaîtrait cette odeur entre mille. Trop particulière, trop... Indescriptible. Trop "de la même famille", dira-t-on.
Le blanc se racle la gorge.
"Hm... Eh bien, je suppose qu'il n'y a pas de mal...", répond finalement Almond après cette courte pause où un milliard d'informations se sont bousculées dans son esprit. L'autre s'incline quelque peu, tout aussi poliment, puis sourit. Hm, c'est bien un vampire. Les propos du visé vont lui confirmer bien plus que cela:
"Je me présente Zélel Couritana, vampire et Hunter à mes moments perdus ! Puis-je savoir à qui ais-je affaire en cette sublime nuit ?"
Resituons un peu la tout ça: En pleine nuit, dans une forêt, alors qu'Almond ne va pas bien, qu'il a très froid et relativement peur, il croise un type couvert de sang, super poli et à l'air franchement amical qui se trouve être un vampire et un Hunter à ses heures perdues. Je n'ai qu'une seule chose à dire: What the hell is going on ?!
Tout aussi confus, Almond fronce légèrement les sourcils. Non, il ne porte pas d'armes sur lui. Pas d'armes à feu en particulier, pas d'objets contondants, pas non plus d'armes blanches... Non, juste sa petite bourse de poudre qu'il garde toujours sur lui au cas où. Il lâche ses épaules, puis s'incline légèrement à son tour, sans sourire pour autant.
"Almond Riverblue... Enchanté de (il marque une courte pause) faire votre connaissance", il dit, d'un ton neutre, assez impassible en apparence. Sa curiosité le pousse à demander ce que ce Zélel traîne derrière lui. Hm... Il opte pour la solution de la question dite "générale":
"Que faites-vous donc dans cette forêt à une heure si tardive ?" Il se risque à demander.
Bien qu'il en fasse partit, Almond n'aime pas vraiment les Hunters. Tout d'abord, ce sont des vampires, et même après en être devenu un, Almond les déteste toujours autant, bien que ça ne l'empêche pas d'être... "Ami" avec certains d'entre eux. De plus, ils tuent des humains pour le plaisir ou parce qu'ils se pensent supérieur. Oh, n'allons pas croire qu'Almond leur voue une réelle rancune: ceux qui l'ont recueillit quand son frère n'a plus voulu de lui étaient de fort sympathiques personnes aux idées bien arrêtées et pas forcément violentes. Leur idéologie a plu à Almond qui s'est alors décidé à vivre comme bon lui semblait et qui en a fait l'homme qu'il est aujourd'hui.
Pardon, le vampire.

Zelel Couritana
HunterHunter
(#MessageSujet: Re: ;I got lost on Highways... [Zelel]   Dim 19 Oct - 22:25



FULL MOON AS COME




Le jeune homme qui se tenait en face de lui n'agissait absolument pas à ses yeux comme l'un de ses comparses, n'ayant jamais sentit autant de peur provenant d'un vampire, mais sachant qu'il ne faisait aucun doute qu'il était l'un des siens de par son odeur si particulière à leur race. Le voir grelotter ainsi et sentir la terreur qui le submergait peu à peu était un spectacle des plus divertissants aux yeux du marionnettiste qui se mettait à son tour trembler mais lui de plaisir, essayant quand même de se contenir un peu pour ne pas effrayer davantage son camarade... pour le moment. Pendant un instant il se demandait ce que cela devait faire d'être à sa place, se retrouver face à un être dont toutes les actions ne sont guidés par aucune loi élémentaire, morale ou universelle mais par une totale folie, comprenant qu'il réagirait sûrement de la même manière enfin s'il était à sa place.

Malheureusement pour son nouvel ami, il ne pouvait inverser leur rôle et c'était vraiment une situation des plus désopilantes aux yeux de Zélel qui voulait faire durer cet instant aussi longtemps qu'il serait possible de le faire. Il dut se retenir d'éclater de rire en l'entendant dire qu'il n'y avait pas de mal au faite qu'il venait de le déranger sans faire exprès, n'ayant jamais entendu cela durant tout ses faces à faces, n'arrivant finalement plus à se retenir, rigolant à en perdre haleine.  Suite à tout cela, l'inconnu accepte finalement de lui révéler son identité comme étant Almond Riverblue, un nom qui ne lui était absolument pas familier et il se rappellait de toutes les personnes qu'il avait put rencontrer, victimes, miliciens et ses marionnettes aussi, d'ailleurs en parlant de ces dernières, le Hunter commença à réfléchir à s'il devait les faire finalement sortir pour faire une petite surprise à Almond ou bien attendre encore un peu.

Et d'un coup, le jeune homme aux cheveux blancs venait de lui poser la question fatidique, celle qui allait déclencher chez lui un sourire des plus tordus et des plus angoissants, serrant un peu plus son emprise sur le cadavre qu'il trainait avant de rigoler et de tournoyer sur lui même tout en jetant le corps, qui fit plusieurs rebonds sur le sol, avant que celui-ci ne vienne s'écraser aux pieds de son camarade. Continuant à virevolter sur place tel un gamin qui s'amuserait pendant la réaction, il s'arrêta d'un coup devant Al avec son air de gamin tout mignon avant de reprendre son air de folie, tendant les bras et décidant de répondre à la fameuse question même si le sac de viande par terre était déjà un bonne indice de ce qu'il avait put faire.

"Eh bien pour tout te raconter mon cher ami et comme je n'aime pas mentir je vais te dire toute l'histoire. Je me baladais tranquillement en cette sublime nuit étoilé, cherchant une source d'amusement à mon ennui profond quand je me suis dit tiens sa fait longtemps que je ne suis pas allé me promener en forêt. Je te l'avoue j'espérais sincèrement qu'une âme égaré croise mon chemin afin que je puisse la distraire avec un petit jeu mais au final tout ce qui est venu était un drogué en manque qui voulait ce payer sa dose quotidienne. Il m'a fallut donc évidemment en venir aux mains mais cela ne m'a pas empêché de jouer un peu avec lui hahahaha"

Il se mettait de nouveau à rire à s'en exploser le gosier, se rapprochant de sa dernière victime avec son grand sourire comme si une nouvelle idée de jeu venait de lui traverser l'esprit mais au final son visage exprima un calme inquiétant, des paroles froides et lentes sortant d'entre ses lèvres.

"On dirait bien qu'il a eu beaucoup de mal à supporter la partie mais au final on en revient à la même chose, je l'ai libéré de toute sa souffrance, de son addiction à la drogue, de tout ce qui le constituait en tant qu'homme et maintenant il vit à présent une nouvelle vie où plus rien ne peux l'atteindre n'est ce pas un beau présent que je lui ais offert ?"

Il s'approcha alors de son comparse avec un grand sourire, bougeant lentement ses doigts dans ses poches pour finalement faire apparaitre ses pantins, les obligeant à garder quand même une certaine distance pour prouver à son invité que il n'était pas là pour lui faire du mal mais au contraire pour discuter ce qui n'avait pas été le cas depuis bien longtemps, les gens, souvent, le fuyant ou l'attaquant sans même essayer de lui adresser la parole. Zélel prit même avec joie, la main d'Almond pour la serrer dans la sienne, y déposant au creux de celle-ci quelque chose et lui chuchotant à l'oreille.

"Tu n'as pas a avoir peur de moi en tout cas pas cette fois-ci, j'ai déjà eu mon lot d'amusements pour la soirée et je tiens même à te faire un petit cadeau en gage de bonne volonté."

Retirant alors sa main de la sienne, l'objet qu'il avait posé au creux de sa main était maintenant visible, ce dernier n'étant rien d'autre que l'un des globes oculaires de son agresseur. Le marionnettiste éclata alors de rire, se tenant les côtes à force et tremblant de nouveau tandis que son regard se perdait dans celui de l'autre être de la nuit, sa voix déformé par la folie résonnant entre les arbres.

"Maintenant dis moi Almond, qu'est ce que toi tu faisais ici ? Tu cherchais aussi à t'amuser ou bien est-ce quelque chose de plus personnelle ? Raconte moi tout en détail !"

En faite la suite de leur conversation allait dépendre exactement de ce que le jeune homme qui devait maintenant regretter d'être sortit, pourrait bien lui répondre. Allait-il rajouter une autre personne sur la liste des joueurs ou bien ferait-il une exception pour cette fois ? Tout ce conflit en lui le faisait se sentir aussi vivant que jamais, considérant que c'est cette incertitude qui rajoutait le petit piment de la vie dont tout le monde devait avoir besoin pour se sentir vraiment vivant.



FICHE PAR CENTURY SEX

Almond B. Riverblue
HunterHunter
(#MessageSujet: Re: ;I got lost on Highways... [Zelel]   Mar 21 Oct - 0:55




【Zelel x Almond】
Full Moon As Come;


Cet homme ne lui inspire vraiment rien de bon. Le voir rire comme ça, à s'en bousiller le diaphragme, et son sourire carnassier, dérangé, comme s'il allait lui sauter à la gorge dans deux secondes. Un fou, un psychopathe, un malade mental, ce que vous voulez, mais rien de bon. Un rire pareil est digne des films d'horreur, avec cet espèce de meurtrier qui cours après les occupants d'une maison armé d'une tronçonneuse. Ouais, ce genre de gars ouais. Il fait frissonner Almond de plus bel. Il recherche à faire comme si de rien n'était; l'air tantôt impassible, tantôt curieux, il questionne alors l'homme sur sa venue dans la forêt. Bonté Divine, qu'est-ce qu'il est venu foutre là à une heure pareille ? Il a oublié dans quelle sorte de ville il vit, ou quoi ?...
Son propre regard traduit la peur quand il voit le sourire abominable de l'Hunter. Un monstre. Un sacré, sacré monstre. Il tournoie sur lui-même et Almond a du mal à le suivre des yeux; d'un coup quelque chose atterris à ses pieds. Il a un mouvement de recul et écarquille les yeux en portant une main à sa bouche. Il déglutit pour s'empêcher de vomir.
L'homme s'arrête devant lui, un air presque attendrissant au visage... Qui se change en un faciès digne des pires monstres sortis de l'imaginaire de Tim Burton. Un sourire plein de dents, comme on dit. Il tend les bras, et Almond recule encore.
Qu'est-ce que c'est que ça, à ses pieds ? Et qu'est-ce que c'est que ce type ? Dans quel pétrin il s'est fourré ? Il doit garder son calme et se retenir de s'enfuir à toutes jambes. Ça serait probablement une grossière erreur. Puis, il doit avouer, son instinct de vampire l’incite à rester en compagnie de ce curieux comparse armé de ce... Sac de viande humaine.
Oui, du sang humain. Cela ne fait aucun doutes.

Ainsi, cet homme aussi fou que terrorisant lui explique sa... Sanglante rencontre avec un pauvre camé agressif venu lui racketter du fric. En un sens, Almond comprend cette... "Réaction" violente. Mais il ne la cautionne pas. Et il ne peut supporter d'en entendre plus. Il fait de nouveau un pas en arrière, une de ses mains gantées sur la bouche pour éviter de rendre le peu qu'il ait mangé aujourd'hui. Bordel de merde, c'est quoi ce mec ?! Il se remet à rire à gorge déployée, à s'en faire péter les cordes vocales et à s'en exploser le diaphragme.

Puis tout redevient sérieux, inquiétant. Almond déglutit quand il se rend compte qu'il ne tremble plus de froid, mais bien de peur. Zelel se tient devant lui, avec un calme impressionnant, mais surtout angoissant. Terrifiant, il est terrifiant.
"On dirait bien qu'il a eu beaucoup de mal à supporter la partie mais au final on en revient à la même chose, je l'ai libéré de toute sa souffrance, de son addiction à la drogue, de tout ce qui le constituait en tant qu'homme et maintenant il vit à présent une nouvelle vie où plus rien ne peux l'atteindre n'est ce pas un beau présent que je lui ais offert ?", sur un nouveau sourire, le Hunter s'approche de lui.
Bientôt, derrière lui, Almond voit apparaître...
... Il ne préfère pas savoir. Ses yeux descendent progressivement sur le monstre quand il lui prend la main, sans violence, pour y déposer quelque chose au creux de sa paume. Étrangement, il ne tire pas, ne cherche pas à fuir: ça serait une grossière erreur, et il serait sûr de terminer comme ce pauvre homme, mais en peut-être pire. Il se penche légèrement quand il le voit se tendre pour arriver jusqu'à son oreille. Almond a cessé de trembler à son contact. S'il peut le voir, il ne doit pas le sentir s'il y a contact, ou ses chances de tromper l'ennemi se réduisent à... Presque zéro. En l'occurrence, ses chances sont déjà bien basse.
"Tu n'as pas a avoir peur de moi en tout cas pas cette fois-ci, j'ai déjà eu mon lot d'amusements pour la soirée et je tiens même à te faire un petit cadeau en gage de bonne volonté", puis il retire sa main.
Les yeux du vampire se baissent alors sur sa paume tandis qu'il se redresse. Et là, il se remet à trembler, à grelotter. Un œil. Il tient un œil humain, dans sa paume, qui a probablement appartenu au pauvre drogué en charpie à ses pieds.
L'autre éclate de rire, se tient les côtes tant il rit. Son regard croise celui d'Almond qui comprend que, pour s'en sortir indemne, il ferait mieux de rentrer dans son jeu. Jouer la comédie. Mentir comme il sait si bien le faire.
Il respire profondément, laissant ses poumons se remplir de l'air glacial de la nuit. Rester calme, rester calme. Surtout ne pas paniquer.
"Maintenant dis moi Almond, qu'est ce que toi tu faisais ici ? Tu cherchais aussi à t'amuser ou bien est-ce quelque chose de plus personnelle ? Raconte moi tout en détail !"
Un fin sourire apparaît sur le visage d'Almond qui semble plus détendu. Semble. A l'intérieur de lui, c'est la bamboula. Même une apocalypse Zombie à Pékin est plus calme que ce qu'il se passe en lui à ce moment précis.
"Ma foi, Zélel, vos occupations sont pour le moins... Originales ! Et puis, n'est-ce pas là une bien belle façon de rendre service que de débarrasser un pauvre rejeté de la société de toutes ses souffrances ?" Il se maudit de dire ce genre de choses, mais poursuit: "Pour ma part, je m'adonne à une activité bien plus classique", sa voix ne vacille pas et il ne claque pas des dents. Self control ! Self control ! "Voyez-vous, je me promenais juste. En tant que vampire, nous ne pouvons être tranquilles que la nuit, quand personne ne nous dévisage à cause de nos crocs ou que les gens ne nous chassent pas de tel ou tel établissement sous prétexte que nous effrayons les clients", il a toujours l’œil dans sa main et ne sait pas quoi en faire. Pour s'en débarrasser, il sort un mouchoir de sa poche, enroule l’œil dedans et le fourre dans sa sacoche. Il jettera ça en rentrant. S'il rentre. "La société nous met, hélas, à l'écart ! Alors que, entre-nous, nous ne faisons pas de mal, n'est-ce pas ?..." Il hausse les sourcils pour ponctuer sa phrase.


Zelel Couritana
HunterHunter
(#MessageSujet: Re: ;I got lost on Highways... [Zelel]   Sam 25 Oct - 11:08



FULL MOON AS COME




Le marionnettiste, écoutant attentivement le discours de son comparse, voulut s'assoir un peu plus confortablement mais rien à porté ne semblait convenir comme siège avant qu'une idée des plus morbides lui vienne à l'esprit. Il s'approcha du cadavre du drogué qui avait eu le malheur de croisé sa route et s'asseya dessus, il faut dire que les intestins servait très bien comme coussin mais n'aller pas lui demander comment il le sait mieux valait que personne ne le sache. Il continua de suivre le fil des paroles que lui adressait Almond quand à sa présence aussi tardive dans un lieu aussi lugubre pour certains mais si amusant pour lui, faisant se mouvoir dans sa poche l'index de sa main droite afin de faire venir une seule de ses marionnettes jusqu'à lui , son visage restant dissimulé par l'obscurité ambiante pour ne pas effrayer davantage son nouvel ami qui semblait vraiment à deux doigts de vomir ou de faire sur lui. Toute cette situation ne faisait que plaisir aux yeux du Hunter qui voulait encore jouer au fond avec les nerfs de ce vampire, Zélel étant définitivement un grand joueur mais aussi il voulait voir si cet homme allait pouvoir jouer un rôle dans la pièce qu'il réservait à cette ville.

En l'entendant dire qu'il avait des occupations pour le moins originales un grand sourire se dessina sur le visage du vampire marionnettiste qui se demandait s'il comprenait vraiment la raison de tous ces jeux, cela ne devait pas être le cas car après tout il fallait être dans la peau de Zélel pour savoir quels plans tordues et inimaginables il avait put concevoir. Concernant le fait qu'il avait abréger les souffrances du pauvre drogué qui lui servait à présent de perchoir il ne pouvait bien sûr ne pas contredire cela étant donné qu'il l'avait dit juste avant, l'addiction mène à la mort, l'amour, la haine, la rage, la tristesse... Tous ses sentiments ne mènent qu'à un seul endroit et ce n'est nulle part en ce monde mais grâce à son pouvoir il peut extirper ses pauvres âmes qui reposaient à jamais afin de leur offrir une seconde vie sans la moindre douleur, de pouvoir partager cette nouvelle existence avec d'autres et au final la seule chose qui gouvernera leur petit monde ne sera autre que le néant, obligé de servir l'être qui leur à confié ce sublime don.

Il sentait qu'au fond de lui Almond devait sûrement faire des efforts pour ne pas montrer sa peur mais en vérité Zélel s'en moquait un peu qu'il la cache ou pas et même au contraire il aurait voulut qu'il la laisse s'exprimer afin de voir de quoi aurait été capable un de ses camarades vampire une fois dos au mur mais pour l'instant il allait jouer le jeu continuant de l'écouter attentivement sans sourciller, le regard pensif. Finalement ce furent ces dernières paroles qui firent tilt dans l'esprit de Zélel qui reprit alors son expression de sadique et de fou, ricanant à voix basse. Il trouvait que la société les mettait à l'écart et qu'il était impossible pour eux de pouvoir sortir en plein jour sans subir une soit disante discrimination mais le marionnettiste anarchiste ne pouvait laisser passer de tels propos, se relevant du cadavre avant de s'appocher de son chef d'oeuvre à côté de lui. La lumière de la lune vint alors dévoiler visage de sa marionnette, celle d'un jeune homme bien bâtit mais dont il manquait une partie de crâne, conséquence suite à sa capture où celui-ci avait tenté de se débattre. L'être de la nuit pris alors un mouchoir pour nettoyer le sang que son pantin avait sur lui comme s'il s'agissait d'un vieux bibelot que l'on dépoussiérait tandis que le maitre était toujours couvert de bouts de chairs et de sang sur son uniforme mais sans y prêter attention, reprenant alors la parole une fois qu'il avait fini tout en marchant autour d'Al tel un lion prêt à bondir sur la gazelle isolée.

"Je suis désolé de devoir te dire cela mais tu te trompes complètement sur cette société que tu crois discriminante ! Si les humains agissent ainsi ce n'est pas à cause des différences loin de là !"

Posant une main sur l'épaule du vampire aux cheveux blancs avant de sussurer une nouvelle fois au creux de son oreille.

"S'ils font sa c'est parce qu'ils ont peur... peur de ce que nous sommes, peur de ce que l'on serait capable de faire... et si nos congénères laissent cela comme sa c'est parce qu'ils n'ont pas ouvert les yeux sur les possibilités que ce monde a à leur offrir... et toi ne voudrais-tu donc pas changer la donne ?"

Il recula en rigolant et en tournoyant sur lui même, sa bonne humeur du moment ne semblant pas du tout pouvoir être anéanti, s'approchant du cadavre en le contemplant.

"Ces humains ne sont pas si différents de nous tu sais."

Il plongea alors la main dans le ventre éventré du drogué, semblant chercher quelque chose tout en continuant son monologue.

"Ils saignent et meurent, se nourrissent d'autres créatures, vivent en suivant leurs sentiments. La seule vraie différence est que l'on est juste plus compliqué à exterminer hahahaha !"

Il trouva au bout de quelques secondes ce qu'il cherchait inlassablement dans le corps du pauvre homme et en arracha le coeur avec un grand sourire, admirant ce dernier et continuant son discours avec joie.

"Il suffit de trouver le coeur pour devenir maitre de la vie et de la mort pour chaque créature vivant sur cette terre"

Il jeta l'organe vitale à son pantin qui le récupéra afin de le conserver pour lui sûrement dans le but de futurs expériences, Zélel jetant un regard amusé et déformé par la folie avant de contempler le ciel en tendant les bras en l'air comme pour attraper l'astre lunaire en murmurant ses dernières paroles à l'égard de son compatriote.

"N'as tu pas envie de voir jusqu'où l'on est capables de guider cette ville dans la folie ? De dévoiler enfin le vrai visage des nôtres et de l'humanité aux yeux du monde ?"

Il se mit alors à rigoler comme jamais encore auparavant il n'avait rit, tremblant et se tenant le visage entre ses mains comme pour cacher la folie qui s'emparait de lui à ces moments là, tentant tant bien que mal de résister, son combat éternel entre sa folie et son esprit aiguisé et calculateur se jouant toujours au fond de lui, les deux faisant parfois un mélange des plus étonnants, attendant alors la réponse d'Al, ses yeux le fixant avec joie.



FICHE PAR CENTURY SEX

Contenu sponsorisé
(#MessageSujet: Re: ;I got lost on Highways... [Zelel]   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cristalcove :: Parcs & Forets-