FORUM FERMÉ.

Partagez | 

Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]

Jin Oshiro
HybridHybrid
(#MessageSujet: Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]   Dim 26 Oct - 12:34

Sortir de l'ombre.


" Les apparence ne veulent rien dire, au contraire, elle ne font qu'induire en erreur. "




Il fait nuit ? Non. C'est juste que le ciel est sombre. Les nuages épais ont décidés de privés Cristalcove et ses alentours de toute lueur du soleil. Malgré l'absence de l'astre, il ne fait cependant pas particulièrement froid. L'atmosphère est même un peu lourd, un orage est à prévoir. Un orage ? Voilà qui n'est pas bien rassurant quand on vit en forêt ! C'est le cas du jeune Jin Oshiro. Un hybride vampire qui a souvent l'air un peu perdu, il a un comportement quelque peu sauvage la plus part du temps. Que ce soit dans sa tenue vestimentaire, le fait que ses cheveux, assez longs, ne soient pas très bien coiffés et tressés de façon maladroite ou bien sa façon de se tenir, assit en tailleur sur le sol, le dos courbé, tout indique que ce jeune homme n'a pas vécu bien longtemps en société.
L'hybride regarde le ciel avec une pointe d'inquiétude dans ses yeux rouges sang. Où va-t-il bien pouvoir se cacher ? Oui, se cacher, car même lui sait que rester sous des arbres quand il y a de l'orage, ce n'est pas bon. Mais.. Cela va faire au moins un an qu'il se cache ici. Il doit bien connaître les alentours !
En effet, il ne faut pas attendre si longtemps que ça, le vampire refoulé ferme les yeux et se visualise les planques possibles. Il estime environ leur distance par rapport à là où il se situe et sélectionne la plus proche, une petite grotte souterraine qu'il a creusé sous un rocher. Sa toute première planque. Jin ne se presse pas. D'après ses estimations, l'orage ne tombera pas avant la prochaine heure. Il a tout son temps ! Du coup, il reste assit à réfléchir. Il modèle ses pensées de façon à éviter les sujets qui pourraient le mettre de mauvaise humeur ou éveiller un sentiment négatif. Comme le meurtre de la veille, pas exemple. Il ne faut surtout pas repenser à ça ! Ni même au passé, encore moins ! Alors, pour éviter ces sujets, il se met en quête d'une nourriture qu'il n'aurait pas besoin de tuer. Un fruit par exemple. Jin se lève enfin, étant resté assit par terre depuis bientôt une heure qu'il méditait. Cela lui arrive parfois. Il faut bien passer le temps, quand on est tout seul et qu'on a personne à qui aller parler. L'hybride préfère éviter de rencontrer des humains, même d'autres vampires ou hybride. Il aurait bien trop peur de leur faire du mal. Du coup, il s'isole volontairement, même si cela lui pèse un peu. Il prend sur lui.
Commençant une marche qui l'éloigne progressivement de sa cachette, et ce sans qu'il n'y prête attention, il réfléchi à quels fruits il pourrait trouver en cette saison. Autant il ne se rend pas compte qu'il s'éloigne de sa cachette, autant il ne se rend pas non plus compte qu'il s'approche de Cristalcove. Il lui faut attendre apercevoir la ville de loin avant qu'il ne se rende compte de ces deux choses. Une fois qu'il en a prit conscience, il lâche un lourd soupire et regarde les alentours à la recherche d'un point de repère. Cependant, Jin n'a pas le temps de retrouver sa position qu'il est alerté par un bruit. Quelqu'un a marché sur une branche. Ce qui signifie que quelqu'un approche ! Sur ses gardes, l'hybride cherche des yeux l'intrus. Le mi-vampire pas très débrouillard ne remarque pas qu'il tourne le dos à cet(te) intrus. Quand il s'en rendra compte, il sera bien trop tard pour fuir.


Max Feuerbach
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]   Lun 27 Oct - 16:03


Devoir ou compassion ?

« Feat Jin. »

Des cauchemars, voilà ce qui hantait les nuits de la rose depuis quelques temps. Pour la plupart des gens, les cauchemars se résumaient aux vampires et aux hybrides, mais pour elle, ses cauchemars ne touchaient toujours que les humains. De toute sa vie, de toute son enfance, ceux contre qui elle avait eu le plus de problèmes restait les humains. Que ce soit ses parents, la personne qui avait essayée de l'enlever quand elle était jeune, c'était tous des humains. Elle ne songeait pas que les humains étaient des êtres abjecte ou quelque chose dans le genre, mais cela ne changeait pas qu'ils avaient toujours été les seuls cauchemars de la jeune femme. Le seul qui avait toujours été là pour elle, bien qu'il était humain de base, c'était son frère, un vampire. Elle ne savait pas exactement quand il était devenu un vampire, il ne lui avait jamais dit pourquoi et elle n'avait jamais rien demandée non plus. C'était un vampire, il devait avoir ses raisons pour cela et tant qu'il était heureux, elle se foutait bien de savoir le pourquoi du comment. Ce n'était pas le seul vampire avec qui elle avait des liens, son ancien coéquipier était aussi un vampire et ils s'étaient toujours bien entendu. Il lui avait sauvé la mise quelques fois et elle avait de même, c'est même lui qui lui avait apprit les ficelles du métier, il avait été son mentor, elle avait donc beaucoup de respect à son égard. C'est peut-être pour toutes ses raisons qu'elle n'avait rien contre les différentes races de ce monde et qu'elle se méfiait bien plus des humains que du reste ? Les humains se pensaient blanc comme neige, criant que les autres races étaient abjectes et devraient disparaître, mais les humains pouvaient être tout aussi cruel qu'eux, alors de quel droit demandaient-ils la mort des autres ? Ils n'avaient aucun droit de juger les autres. Comme partout, il y avait des vampires avec un bon fond, d'autres non et c'était ainsi pour tout le monde.

Pour elle, une personne n'était pas destinée à faire le mal selon sa race, les gens décidaient toujours, faisaient des choix, prenaient des décisions, il n'y avait que les hybrides qui pouvaient être instable parfois, mais comment leur en vouloir ? Ils n'étaient ni totalement humain, ni totalement vampire, alors quoi ? Elle avait, quelque part, de la sympathie pour eux, mais ce n'est pas pour autant qu'elle ne faisait pas son travail. Après tout, elle avait choisie d'être milicienne pour faire régner l'ordre, mais surtout pour garder les humains en joint si nécessaire. Les humains pouvaient être tellement stupide parfois que cela lui faisait peur de leur tourner le dos. Son cauchemar du jour l'avait donc réveillée, à temps pour qu'elle soit à l'heure au boulot. Elle semblait épuisée alors qu'elle avait dormit des heures, c'était ironique. Elle ne tardait pas à arriver dans les locaux du commissariat et se rendait directement chez son patron pour avoir sa mission, si mission il y avait.

Aujourd'hui, elle avait une mission importante selon son patron : retrouver un hybride instable qui tuait des gens. Très bien, elle allait retrouver cet hybride et le tuer. C'était sa mission et elle devait la remplir seule depuis qu'elle n'avait plus de partenaire attitrée. Être seule ne la dérangeait pas le moins du monde, elle savait se débrouiller seule maintenant, elle n'avait plus besoin de son mentor à ses côtés, même si elle regrettait de ne plus le voir, mais que pouvait-elle faire contre cela ? Rien, rien pour le moment en tout cas. Enfin, elle prenait ses armes, sa veste, une part de quiche et sortait dehors. Le temps n'était pas clair, loin de là. Un orage ne devrait pas tarder à arriver, elle devait se dépêcher de trouver cet hybride. Au vu du dossier, il ne vivait pas dans Cristalove, donc naturellement, elle sortait de la ville.

Cela faisait quelques minutes qu'elle se trouvait en dehors de la ville, elle marchait tranquillement pour ne pas alerter les gens autour. Elle ne savait pas s'il y avait des gens autour, mais elle se méfiait, se disant qu'il y avait, finalement, toujours quelqu'un dans les alentours. On était jamais seul. Soudainement, quelque chose craquait sous ses pieds. Merde, elle avait marché sur une branche, saloperie. Elle lâchait un « tch » comme à son habitude quand quelque chose la faisait chier, mais elle ne perdait pas sa concentration et bientôt, elle voyait le dos de quelqu'un. C'était lui, elle en était certaine. Arrivant dans son dos, elle sortait son arme et la pointait directement dans sa direction avant de sourire.

« Hoy, je suis derrière toi ! » Disait-elle avant de sortir son autre arme. « Tu es Jin Oshiro ? Désolé mon grand, je vais devoir te tuer je crois ! » Ajoutait-elle avant de lâcher son sourire pour une expression neutre. « Tu as tué beaucoup d'humain, je me trompe ? Tu es un hybride n'est-ce pas ? Navrée de te dire que la milice en a après toi et qu'ils m'ont choisi pour ce boulot, alors reste tranquille et ce sera vite fini ! »



Code by Wiise sur Never-Utopia


Jin Oshiro
HybridHybrid
(#MessageSujet: Re: Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]   Lun 27 Oct - 17:01

Sortir de l'ombre.


" C'est vraiment cette jolie femme qui va m'achever ? "




Alors qu'il cherche toujours, une voix féminine l'interpelle. Il se retourne et constate avec surprise qu'elle le menace. Il reste silencieux, la regarde. Il allait lui répondre, mais elle ne lui en laisse nullement le temps. Elle lui demande d'abord de confirmer qu'il est Jin Oshiro, mais elle ne lui laisse pas le temps de répondre que, comme si elle le savait déjà, elle lui explique. Elle lui explique que la milice l'a envoyée pour le tuer, lui. Comment réagir ? L'hybride à attendu longtemps le moment de mourir, mais étrangement... Il a peur. Il regarde l'arme pointée sur lui, silencieux. Il rage intérieurement de ce sentiment de crainte éprouver devant ce fait qu'il a pourtant attendu toutes ces années. Comme pour se sauver, il prend la parole, comme s'il avait peur qu'elle ne tire avant qu'il n'ai pu dire quoi que ce soit.

" Eh toi ! Tu te rends compte ? Et si tu t'étais trompé de personne, si j'étais pas Jin Oshiro. T'imagine ? J'le plain le gars sérieux ! " répond-t-il assez précipitamment.

Il ne la quitte pas des yeux. Il lève même les mains comme pour se rendre. Laissant le silence prendre place, il décide de ne pas la laisser parler tout de suite. Il a l'air assez sombre, repenser à ses meurtres était bien la dernière chose dont il avait envie aujourd'hui. Mais bon. Pourquoi faut-il que la première personne qu'il rencontre (hormis ceux qu'il a tué) ne veuille sa mort ?

" T'as de la chance d'être tombé sur le bon gars. Oui, je suis Jin. Mais j'aimerais bien connaître le nom de la personne qui va peut-être me tuer. Oui, je résisterais pas. Mais quitte à mourir, je veux pas qu'on me voit comme une ordure. Tu comprends ? Et puis... Ce serait con que tu te salisse les mains pour moi. Je mérite même pas ça. "

Il baisse la tête, comme s'il ne s'estimait même pas en position de la regarder dans les yeux. Jin avance de quelque pas vers la jeune fille, les mains toujours levée. Il s'assoit par terre, juste devant elle, sans la regarder. Il garde la tête basse comme un moins-que-rien qu'il se considère être.

" Tu comprends ? J'ai fais trop de mal pour mourir aussi facilement. C'est limite si la mort ne serait pas une peine trop facile à supporter. Je comprends qu'ils veuillent ma peau. C'est normal, non ? Pourtant.. J'essaie ! J'essaie de pas les tuer, ces gens. "

Il se tait, puis soupire. Avant de ricaner nerveusement.

" Et voilà que je me cherche des excuses maintenant.. Quel minable ! "

Il baisse ses mains pour les poser à même le sol. Il frotte un de ses bras comme s'il avait froid puis se met à le serrer d'un coup. Il relève la tête vers la jeune femme pour contempler l'expression sur son visage. Un léger sourire se dessine sur ses lèvres.

" Alors ? Je pensais pas qu'ils enverraient qu'une seule personne. Tu dois êtres balèze toi. Mais comme tu vois, c'est pas nécessaire. T'as fais le déplacement pour rien. 'Z'auraient pu envoyer quelqu'un de moins balèze. Parce que, je vais pas me défendre. "

Jin s'incline légèrement, sans décoller son regard de celui de la jeune femme. Il parvient à peut près à masquer sa peur, mais on peut voir qu'il tremble légèrement. Il reste comme ça un moment, comme pour attendre. Il se doute bien que la jeune femme ne s'attendait pas à ce qu'il ne se laisse faire. Cela l'amuse légèrement, mais son angoisse domine. D'un côté, il a fait trop de mal pour rester en vie. Mais d'un autre côté, il s'en veut tellement qu'il se refuse intérieurement la chose qu'il désirait pendant toutes ces années : la mort.


Max Feuerbach
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]   Mer 29 Oct - 16:43


Devoir ou compassion ?

« Feat Jin. »

La rose ne disait rien alors qu'elle pointait toujours ses armes sur lui. Elle attendait simplement de voir ce qu'il allait répondre à son interrogatoire. C'est vrai qu'elle n'avait pas songé une seule seconde que cela ne puisse pas être lui. Jin Oshiro, si ça n'avait pas été lui, alors elle aurait rangée ses armes en s'excusant et serait partit. Max était impulsive parfois, elle faisait souvent les choses, mais pas dans le bon ordre parfois et c'était un peu le cas en ce moment, mais il ne disait pas ne pas être cet hybride, alors elle n'avait pas à s'excuser ou quoique ce soit. Elle arque cependant un sourcil quand il levait les mains en l'air pour se rendre. Qu'est-ce qu'il faisait ce gamin ? Pas de baston ? Bof, c'était pas très drôle tout ça, mais bon, elle était très curieuse de savoir pourquoi, alors elle ne disait rien et continuait de le regarder sans le lâcher une seule minute des yeux. Son attitude soulevait beaucoup de question chez la rose. Il ne semblait pas ostile comme semblait le laisser croire son dossier et il y avait quelque part une façon de parler qui la laissait penser qu'il s'en voulait peut-être. Les hybrides sont des êtes instables, alors elle savait que parfois ils agissaient sans vraiment pouvoir se contrôler. Finalement, il en vient à lui dire qu'il ne voudrait pas tuer ces gens et cela la rend plus docile quelque part. Elle a de la sympathie pour cet hybride. Un sourire est bien visible sur son visage alors qu'elle le regarde faire. Il a peur, cela se voit, elle le sent dans tout son être, il tremble, mais essaye de rester fort face à cette peur qui le domine, on dirait un humain.

Elle soupir bruyamment avant de ranger ses armes à sa ceinture et de s'asseoir sur une pierre, en tailleur. Ses yeux ne le quitte toujours pas et elle sourit presque tendrement, compatissante de son mal-être. Elle n'a pas pitié de lui, elle comprend juste que cela doit être difficile pour lui. Max n'éprouve jamais aucune pitié envers les autres, la pitié étant un sentiment qu'elle déteste par-dessus tout.

« Bien … Je vais enfin pouvoir parler maintenant que tu as fini ! » Disait-elle en souriant. « Pour répondre à tes premières questions, j'étais certaine que c'était toi que je cherchais. Ne me demande pas pourquoi, mais je le savais tout simplement. Et puis, si jamais je m'étais trompée, je me serais simplement excusée et serait repartie à la recherche de Jin Oshiro, mais comme c'est bien toi, ce n'est pas la peine. » Ajoutait-elle en rigolant un peu. « Mon nom est Max Feuerbach, milicienne de nuit comme tu auras sûrement remarqué. Pour ce qui est de me salir les mains, je te rassure, elles sont déjà bien sales, donc ne t'en fais pas pour cela, néanmoins, je n'ai jamais tuée quelqu'un qui ne méritait pas la mort. Je ne dis pas que tu ne mérites pas la mort, mais j'ai la réelle sensation que tu ne mens pas, alors je te crois quand tu dis ne pas vouloir tuer ces gens. » Continuait-elle en se penchant un peu en souriant. « Je ne vais pas te tuer, pas de suite en tout cas, j'aimerais que tu m'en dises plus sur ton état. Tu dis que tu ne veux pas tuer ces gens, ton désir de le faire est plus fort ? N'as-tu jamais trouvé le moyen de contrer cela ? Je veux bien t'aider à le faire si tu veux. On laisse bien des deuxièmes chances aux humains qui tuent des gens, personne ne les exécutent, alors je trouve cela normal de te laisser une deuxième chance aussi ! » Terminait-elle de dire en le fixant avec un air plus gentil.

Ce n'est pas qu'elle était contre son travail, ce n'est pas qu'elle allait contre la volonté de son travail, ni même qu'elle se rebellait, mais elle trouvait cela simplement normal de laisser d'autre chance à tout le monde. Pas seulement les humains, tous le monde avaient droit à plus d'une chance dans leur vie. L'erreur était à la portée de tout le monde et le pardon devrait l'être également. C'était simplement de la logique selon elle, mais peut-être pas aux yeux de tout le monde, elle s'en rendait bien compte. Seulement voilà, si elle devait aller à l'encontre des lois, c'était pour ce genre de situation.

« Je peux t'appeler Jin ? Appelle-moi Max. J'aimerais que tu me parles de toi, que tu me dises depuis quand tu ne peux plus contrôler ton côté hybride, depuis quand tu n'es plus capable de ne pas tuer des gens. En ce moment, tu n'as pas l'envie de me tuer, je me trompe ? Alors pourquoi ? Explique-moi que je puisse comprendre et peut-être t'aider ! »

Elle sortait une sucette de sa poche, l'ouvrant avant de commencer à la manger, attendant une réponse de sa part. Elle comptait bien l'aider, c'était sincère, il avait de la chance d'être tombé sur elle pour le coup. Sa tolérance envers toutes les races allait probablement lui sauver la vie.



Code by Wiise sur Never-Utopia


Jin Oshiro
HybridHybrid
(#MessageSujet: Re: Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]   Jeu 30 Oct - 11:36

Sortir de l'ombre.


" Dire que le sujet auquel je ne ovulais pas repenser va peut-être me sauver..."




C'est au tour de l'hybride d'écouter et de se taire. C'est avec surprise qu'il la voit ranger ses armes. Pensant d'abord à de la pitié, il constate bien vite que ce n'est pas le cas. La jeune femme se montre sincère. Il reste dans sa position, la regardant avec de grand yeux, curieux et toujours surpris. Il ne loupe aucun de ses mots, la jeune femme rattrapant largement son temps de parole, il tente de mémoriser ses termes, la façon dont elle les emplois et l'expression de son visage à chaque phrase, chaque mot. Si des mots sont plus appuyé que d'autres, il le remarque. Il observe assidument et silencieusement cette femme qui, au début prête à le tuer sur un simple ordre donné voulait maintenant le comprendre, l'aider. Il la laisse parler. Max. Elle se nomme Max. Il sait déjà qu'il n'arrivera pas à prononcer son nom de famille. Heureusement, elle lui dit qu'il peut la nommée juste Max. Cela le rassure, Jin est allergique au ridicule !
Elle lui dit qu'elle veut l'aider pour qu'il ait une deuxième chance. L'hybride reste sage, à l'écoute. Il attend d'être sûr qu'elle ai fini. Et, pour conclure, elle lui demande de lui parler. De lui, pourquoi il tue ces gens, comment se manifeste son côté vampire. Face à cette demande, il soupire à son tour puis passe une main sous sa natte pour se frotter la nuque. Il aurait voulu ne pas répondre à cette question mais il semblerait que sa vie en dépendait. Il ne saurait lui-même pas dire pourquoi il y tient soudainement, à sa vie. Sans doute parce qu'il part du principe que son crime est loin d'être expié, et qu'il ne peut que subir ce monde pour cela. Jin détourne le regard, ce sujet il préfère ne pas y penser.

" Tu peux m'appeler Jin ouais. J'préfère même. "

Commence-t-il par dire, histoire de lui répondre. Il reste un instant silencieux, comme pour réfléchir. Il réfléchi ! Autant il analyse la façon dont les gens s'expriment, autant il fait attention à la façon dont il parle. Il cherche à la va-vite les termes dans sa tête, pense à la façon de les dire et se prépare à les dires. Une fois ce petit rituel qui dure grand maximum une minute en cas de sujets difficile (comme ce dernier), il peut enfin reprendre la parole. Ses actions, aussi choisies que ses mots, le poussent à regarder à nouveau la jeune femme. De ce regard innocent qui lui indique que non, il ne compte pas la tuer.

" Pour te répondre, non, je ne vais pas te tuer. Tu es informée, tu sais que les hybrides gardent ce besoin de sang qu'ont les vampires. Aussi, que ce besoin se manifeste de différente façon chez l'hybride, qui le rendent instable et parfois violent. Chez moi, ça se manifeste quand j'ai faim. Mais je parle de la faim de sang tu vois ? Quand j'en manque, je ne me contrôle plus. Pourtant, j'essaie, je fais de mon possible. Et boire mon propre sang marche pas. J'ai déjà essayé. "

Il passe sa main dans ses cheveux pour dégager sa frange qui le gène un peu, prenant ainsi une pose. Ensuite, il poursuit.

" Je n'ai jamais vraiment contrôlé ça. Mais disons qu'avant, j'avais une famille qui me nourrissait. Mais, y'a eu un problème et du coup, je l'ai plus cette famille. Alors, 'faut que je me débrouille. Mais je suis incapable de tuer qui que ce soit de mon plein gré ! Humain, animal, insecte même ! " lance-t-il, comme pour se justifier.

Il soupire une nouvelle fois puis appuie son coude sur sa jambe pour poser sa tête sur sa main, il ne la quitte pas des yeux même s'il voudrait fuir son regard. Jin ne veut pas montrer de signe de faiblesse, il ne veut pas trop s'attirer la sympathie de cette femme car s'il s'avère que Max ne puisse rien pour lui et doive le tuer, il ne voudrait pas que cela la pèse. Ainsi, il essaie au mieux de cacher que ce sujet est dur pour lui.

" C'est franchement cool de ta part de vouloir m'aider, mais je me demande comment tu vas t'y prendre. Perso', j'ai cessé d'y croire y'a longtemps. " Finit-il, prêt à recueillir la réaction de Max.


Max Feuerbach
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]   Dim 2 Nov - 16:01


Devoir ou compassion ?

« Feat Jin. »

Comment l'aider ? Elle-même ne savait pas encore comment elle pourrait l'aider, mais pendant qu'il parlait, attentive à ce qu'il disait, elle divaguait aussi en même temps. Ce n'était pas dur pour elle d'assimiler des mots tout en réfléchissant, bon, cela arrivait qu'elle loupait des phrases entières, mais dans l'ensemble elle comprenait toujours en général ce que la personne essayait de lui dire. Là, elle entendait tout, chacun de ses mots, chacune de ses phrases, mais à côté de cela, même si elle donnait l'illusion d'être totalement attentive, le fixant, elle réfléchissait en même temps. Elle n'avait jamais rencontré d'hybride instable à ce point ou alors, elle avait tuée cette personne sans se soucier de ce qu'il vivait parce qu'il avait essayé de la tuer, sans trouver le moyen de lui parler convenablement. Parfois, il y avait des gens avec qui nous pouvions parler, comme cet hybride par exemple et puis d'autre avec qui le contact était impossible et dans ce cas, c'était soit l'un, soit l'autre et Max avait fait son choix depuis longtemps, c'était elle. Cela peut paraître égoïste, mais dans ce monde, bien qu'elle soit gentille quelque part, c'était la loi du plus fort qui primait et elle le savait, on ne pouvait pas sauver tout le monde, c'était impossible.

Une fois qu'elle semblait avoir trouver une solution à sa question de départ, elle écoutait cette fois totalement l'hybride sans réfléchir à côté. Le fait qu'il dise qu'il buvait son sang pour essayer de ne pas tuer des gens ne pouvait que rassurer la rose quelque part. Il n'était vraiment pas du genre à vouloir tuer les autres, mais il ne pouvait simplement pas faire autrement et cela lui donnait d'autant plus l'envie de lui venir en aide d'une manière ou d'une autre. Mais elle avait déjà trouvée une solution pour l'aider, enfin, ce n'était peut-être pas une bonne solution en soi, mais c'était déjà une solution, donc ce n'était pas si mal que cela au final.

Quand il ajoutait finalement que c'était cool de sa part, mais qu'il ne savait pas trop ce qu'elle pourrait faire pour lui, la rose souriait légèrement vicieusement quelque part et passait une main dans sa chevelure rose. C'était à elle de lui expliquer ce qu'elle avait en tête maintenant et même s'il disait ne pas être d'accord, elle n'écouterait pas et n'accepterait aucun refus d'ailleurs.

« Tu ne vas pas être d'accord avec ce que je vais te dire, néanmoins, que tu sois d'accord ou non, ça ne change pas que je vais le faire, du moins pendant un temps, avant de trouver mieux. » Commençait-elle à dire en souriant. « Bien, tu connais les poches de sang je suppose. Les poches des hôpitaux tout ça tout ça quoi ! Nous allons faire pareil. Je t'explique. Tu vas devoir te retenir du mieux que tu peux pendant quelques jours et ensuite je reviendrais avec des poches de sang pour toi. C'est peut-être pas une excellente idée, mais je pense que c'est le mieux à faire, comme cela, tu auras du sang humain, mais tu n'auras besoin de tuer personne et quand l'envie t'en prendra, tu n'auras qu'à te jeter sur tes poches de sang. Ce sang, comme je ne pourrais jamais avoir l'autorisation d'en sortir de l'hôpital, ce sera le miens. Ne t'inquiète pas, j'ai déjà fais cela pour mon frère quelque fois donc ce n'est pas un soucis pour moi et je sais très bien comment faire pour avoir assez de sang pour moi et pour toi ! » Disait-elle en souriant plus franchement, faisant une petite moue ensuite. « Tu n'as pas le droit de refuser, c'est clair ? C'est le seul moyen que j'ai à l'heure actuelle pour t'aider. Tant que cela marchera, tu restera en vie, quand cela ne marchera plus, je suppose que je devrais te tuer à ce moment-là, mais comme dit, je veux simplement t'offrir une deuxième chance dans ce monde. Ni moi, ni personne n'a le droit de condamner quelqu'un qui n'a pas choisit d'être ce qu'il est et qui est obligé de vivre dans la souffrance. Je pense que je n'aurais pas dû être milicienne au final … Je crois que j'enfreins trop de règles depuis quelques temps, enfin, c'est mon choix et mon droit de concevoir la justice comme je l'entend. »

Elle s'asseyait plus confortablement, laissant ses jambes détendues avant de reprendre encore une fois la parole pour lui donner un petit conseil d'amis.

« Je te conseille d'ailleurs de boire du sang régulièrement quand tu auras les poches de sang, cela t'évitera de perdre ton sang froid. Boire régulièrement calmera tes ardeurs petit à petit ! »



Code by Wiise sur Never-Utopia


Jin Oshiro
HybridHybrid
(#MessageSujet: Re: Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]   Dim 2 Nov - 20:15

Sortir de l'ombre.


" Il me suffit de considérer cela comme une punition supplémentaire. "




Jin écoute attentivement la proposition de la jeune femme. Il comprends presque tout les mots, ce qui lui offre une fierté intérieur qu'il se garde d'afficher. Cependant, comme l'avait déduit la jeune femme dès le début de son explication, il n’acceptera pas. Jin a toujours été très fidèle au fait qu'il est végétarien, même si son instabilité l'a forcé à enfreindre ses propres principes, chose qu'il maudit plus que tout. Cela lui fait repenser à ces crimes, il se souvient même de certains visage ce le hante d'avantage. Et la famille de ces gens ? Ils voudraient sans doute le voir mort. Pendant longtemps d'ailleurs, l'hybride maintenant que la mort était la seule solution durable. Non seulement un moyen de ne plus tuer mais aussi d'expier ses pêchers. Mais comme dit, au moment où il aurait pu obtenir cette fin-là, il se l'est refusé dans sa culpabilité et aussi car il s'est rendu compte que la mort, avant même d'être son salut, est quelque chose qui lui fait peur.

La solution des poches de sang, même s'il y montre une réticence, reste selon lui une bonne idée. Mais il demeure plusieurs problème. Déjà le fait qu'il soit de nature végétarienne. Ensuite, le goût. Il déteste le goût du sang. Aussi, le fait que ce sera son sang à elle, il aurait préférer ne pas le savoir. Maintenant, en plus de lui être doublement redevable, il va se sentir coupable à chaque fois qu'il la verra. De plus, de ce qu'il a comprit, il ne sera pas son seul client, la pauvre va finir par faire de l'anémie si cela continue. Une dernier problème auquel il a pensé depuis qu'elle lui a proposer son aide reste le plus gros de tous. Jin, avant de l'exposer par une question simple et brève, décide de répondre à la proposition.

" Comme tu l'a dis, j'ai pas franchement envie d'accepté ça... Mais vu que tu me laisse pas le choix. Le truc, c'est que je sais pas comment de le rendre. Je pars de l'idée que les services qu'on rend doit* être rendu. Et le service que tu vas me rendre c'est pas rien tu vois? En plus, ça va être ton sang à toi, j't'en devrais deux fois plus. Et sur ça, c'est moi qui te permets pas de refuser. "

Il se tait, maintient son regard pour recueillir sa réaction puis poursuit. Il poursuit par cette question.

" Et... Tu vas dire quoi à tes boss ? "

Il marque un nouveau silence, mais beaucoup plus court. En effet, il se rend compte qu'à la place de la jeune fille il n'aurait pas comprit la question (car Jin ne comprends pas toujours tout). Il se sent ainsi forcé de préciser.

" L'ordre qu'on t'as donné est de me tuer, mais tu l'as ps fais. En plus, ton truc avec le sang ça a pas l'air très légalisé tout ça... Du coup t'es doublement dans la merde non ? Tu vas leur dire quoi ? Que j'suis mort quand même ? "


HRP:
 
Max Feuerbach
MiliceMilice
(#MessageSujet: Re: Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]   Mer 5 Nov - 18:28


Devoir ou compassion ?

« Feat Jin. »

Max ne comprenait pas réellement pourquoi il lui serait redevable ? Elle ne faisait pas cela par gentillesse ou bien parce qu'elle voulait quelque chose en retour, elle faisait cela parce qu'elle avait envie de le faire, du coup, elle ne comprenait pas bien, mais haussait les épaules en réponse. Après tout, elle ne voyait pas bien quoi lui répondre à cela en sachant qu'ils n'étaient visiblement pas sur la même longueur d'onde tout les deux. Par contre, pour ce qui était de son boss, ce qu'elle allait lui dire était très clair. Elle savait déjà parfaitement ce qu'elle allait faire en rentrant au poste. Le naturel, cela avait du bon comme du mauvais et pour le coup, ce serait probablement du mauvais en sachant ce qu'elle allait dire en rentrant. Sans jamais aller par quatre chemin, elle dirait sûrement la vérité sans s'en rendre compte, mais elle le savait déjà d'avance. Quoique, elle pouvait se montrer très sérieuse et maître d'elle, donc peut-être qu'elle aurait l'esprit assez clair pour sortir un mensonge.

« Je ne vais pas te mentir. Soit, je dirais la vérité sans le vouloir parce que je suis comme ça, soit je dirais simplement que je ne t'ai pas trouvée, point final. Par contre, si je venais à dire que je ne t'ai pas trouvé, peut-être qu'ils m'enverront encore ou bien ils enverront quelqu'un d'autre, donc soit prudent si ce n'est pas moi. »

Elle disait cela avec un certain sérieux avant de revenir sur ce qu'il avait dit plus tôt. Elle ne savait pas réellement comment lui faire comprendre qu'elle se foutait bien d'avoir quelque chose en retour, mais bon, cela semblait dur et Max ne savait pas toujours s'exprimer comme elle le voudrait. Du coup, elle allait simplement s'exprimer comme elle le ferait en temps normal, comme elle était donc, sans se prendre la tête.

« Écoute moi bien, je ne veux rien en retour, d'accord ? Je ne fais pas cela parce que je suis gentille ou quoique ce soit d'autre, je fais cela parce que j'ai envie de le faire, point. Cela signifie que tu ne dois pas me rendre quelque chose en retour puisque je fais ça de ma propre volonté. Après, si tu veux vraiment me donner quelque chose en retour, quand je viens, donne-moi un truc à manger, même si c'est simplement un fruit ou un bonbon, je m'en fous, ce sera suffisant pour moi ! » Disait-elle en souriant.

Inconsciente et trop gentille ? C'était peut-être le cas effectivement, mais elle voulait absolument donner une chance aux gens, elle voulait offrir aux autres ce que la plupart ne pouvait pas faire. C'était son choix, mais plus encore, c'est ce qu'elle était au plus profond d'elle-même. Elle n'avait rien contre personne et pensait sincèrement que chacun avait le droit de vivre et si elle pouvait faire quelque chose pour aider et bien, elle le faisait, tout simplement. Certes, cela voulait dire ne pas faire son travail, mais elle n'était pas milicienne pour tuer des gens à tout va, elle était milicienne pour donner un sens au mot justice et la justice ça passait d'abord par l'écoute des autres. Cet hybride ne voulait tuer personne, mais ne pouvait pas s'empêcher de le faire, il n'y pouvait rien, il n'avait pas demandé à naitre hybride, il l'était, point.

« Donc, nous sommes d'accord ? Nous faisons comme ça ? Dis-moi clairement, je ne voudrais pas que tu regrette ton choix, mais sache que si tu ne trouve pas de meilleur solution, je devrais te tuer ! »

HRP:
 


Code by Wiise sur Never-Utopia


Jin Oshiro
HybridHybrid
(#MessageSujet: Re: Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]   Dim 4 Jan - 18:23

Sortir de l'ombre.


" Il me suffit de considérer cela comme une punition supplémentaire. "




L'hybride laisse la jeune femme parler. Il est vrai que si on apprend qu'il est encore en vie, on enverra sûrement plus de gens à sa rechercher. Pas que Jin ne veuille continuer à vivre ici, mais tant qu'il n'estime pas avoir expié son crime, il ne s'autorise pas la mort, sa punition étant sa souffrance psychologique et physique, vu qu'il tente désespérément de se laisser crever de faim. Face à cette réponse, il ne dit rien, a elle de voir si elle veut dire la vérité ou non, après tout il se fiche de si on vient le chercher. Ce qui l'inquiétait, c'était comment on la traiterait si on apprenait qu'elle a aidé le vampire qu'elle devait tué à la base.
Un peut plus tard, elle choisi de revenir sur ce qu'il avait dit par rapport à un moyen de la rembourser. Lui ne comprenait pas son raisonnement. Même s'il a émit l'hypothèse qu'elle puisse avoir eu pitié, il n'a jamais pensé qu'elle attendait quoi que ce soit en retour. Pour lui, c'est normal de rendre aux autres l'équivalent de ce qu'ils nous offrent. D'un côté, il réalise qu'il se fout totalement de ce qu'on lui offrirait en retour si jamais il aidait quelqu'un... En réalisant ça il commence à comprendre le refus de la jeune femme et se contente de hocher la tête d'un signe affirmatif quand elle termine son "discourt" de refus. Jin sait très bien qu'il ne pourras que trop rarement lui offrir à mangé, déjà qu'il ne trouve pas pour lui -en même temps il ne cherche pas beaucoup-, alors en trouver pour quelqu'un d'autre, ça s'annonce compliqué. Et s'il trouve un bonbon, il le mange, lui qui n'en a jamais goûté jusqu'ici. Enfin...  
La jeune femme s'installe autrement avant de prendre la parole.

" Donc, nous sommes d'accord ? Nous faisons comme ça ? Dis-moi clairement, je ne voudrais pas que tu regrette ton choix, mais sache que si tu ne trouve pas de meilleur solution, je devrais te tuer ! "

Jin baisse la tête. Il sait qu'il regrettera, mais il n'a pas le choix. S'il ne veut plus tuer, c'est le seul moyen. Il aurait pu répondre simplement oui, mais il a choisi d'être sincère avec Max.

" Oui, je suis sûr. Je ne trouverais probablement pas d'autre solution, mais... Tu veux bien faire ça jusqu'à ce que je m'autorise à mourir ? Dans ce cas là, je voudrais que ce soit toi qui le fasse. Parce que toi tu sais. Toi, tu comprends. Les autres pas. Tu veux bien faire ça pour moi ? Attendre et faire ce qu'on a dit en attendant ? "

Au fond, Jin se doutait qu'il aurait toujours peur de mourir, la peur surpassant sa culpabilité. Même s'il se pardonne, il n'osera probablement pas demander à Max de l'achever. Peut-être alors acceptera-t-il d'être heureux. En attendant, il saura se contenter de ce que lui a proposé la jeune milicienne. Même si pour cela, il doit mettre de côté son principe de végétarien ainsi que son dégoût pour le sang et ce que ça lui évoque. Au fond, Max ne sait pas vraiment tout, mais il est sans doute préférable de lui parler de ce que Jin a fait à ses parents... Il vaux mieux qu'elle pense que sa culpabilité n'est due qu'à ces vies qu'il a prises.


HRP:
 
[
Contenu sponsorisé
(#MessageSujet: Re: Sortir de l'ombre [PV Max Feuerbach]   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Final Fantasy Brave Exvius - L'ombre de l'Empire - du 05/05 au 19/05
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Sirion, l'ombre du coeur [ Lhurgoyf, cavalier de Sharna]
» Togoria- L'ombre d'un doute
» Voyage en ombre et disparition d'armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Outside City :: Les extérieurs de la ville-